Victoire des Eléphants : à chacun sa célébration !

9 février 2015

Victoire des Eléphants : à chacun sa célébration !

Enfin un deuxième trophée pour la Côte d’Ivoire
Enfin un deuxième trophée pour la Côte d’Ivoire

Après une longue marche de 23 ans vers le sacre continental parsemée de plusieurs échecs, la Côte d’Ivoire est enfin parvenue à décrocher le second trophée de son histoire avec une équipe remaniée à 95%. La victoire des Eléphants footballeurs sur les Blacks Stars du Ghana a été célébré à Abidjan jusqu’au petit matin. Pourtant avant le début de la compétition, rares étaient les analystes sportifs qui classaient les Eléphants parmi les favoris. Visiblement, les projections de Jacques Anouma, ancien président de la fédération ivoirienne de football ont été les bonnes. La Côte d’Ivoire championne d’Afrique et à peine le coup de sifflet final a retenti que les rues d’Abidjan, les maquis et les bars étaient noirs de monde ! Mais sur la toile chacun avait sa manière de célébrer cette victoire des Eléphants. Il y a en premier les supporteurs tout simplement heureux….sans autres formes de calcul.

CAN_7CAN_3Suivent les éternels provocateurs parmi lesquels on pourrait classer les fans de Yaya Touré et de Didier Drogba. Car à peine le coup de sifflet final a retenti que le débat sur les présumés échecs du capitaine Didier Drogba et du capitaine victorieux Yaya Touré refait surface.

CAN_8CAN_5Il y a avait les plus sceptiques que l’histoire et les gants de Copa Barry ont ramené à la réalité. Comme quoi il ne fallait pas vendre la peau du Renard (Hervé) avant la fin du match.

CAN_4Il y a aussi et surtout les révoltés contre la récupération politique et ethnique d’une victoire qui revient à tout un peuple. Ces derniers s’insurgent contre une sortie hasardeuse du ministre ivoirien de la Communication sur les antennes de la RTI. Parmi ces nombreuses phrases celle-ci qui a agacé plus d’un : « Alassane Ouattara = Chance » ! Comme si tous les présidents ivoiriens avant lui portaient la poisse !

can_1Enfin il y a ceux qui croient aux signes d’une histoire qui se répète et voici leurs arguments. En 1992 la Côte d’Ivoire remporta la finale face au Ghana. En ce moment Laurent Gbagbo était en prison. Un an après Houphouët Boigny meurt ! Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire remporte le trophée continental face au Ghana et Laurent Gbagbo est encore en prison. La coupe est là donc un an après celui qui est au pouvoir doit mourir !

CAN_6Alassane Ouattara va-t-il mourir comme Houphouët Boigny un an après avoir posé ses mains sur le trophée de la CAN ? Attendons 2016 pour avoir une réponse ! Pour les ivoiriens biens heureux comme moi, je retiens un seul signe de l’histoire qui se répète. La chance aura souri à la Côte d’Ivoire 23 ans après Sénégal 92 face au Ghana sous les gants et le coup de pied d’un autre Gardien après Gouaméné Alain, Copa Barry !

SUY Kahofi

Partagez

Commentaires

Marek
Répondre

En tout cas, félicitations. Il était temps..

Suy
Répondre

23 ans d'attente....il était temps...vraiment !

Aly Badra Coulibaly
Répondre

Si ADO, il n' y au ra rien d'anormal, c'est un homme et il est destiné à la mort...un jour. Pour le reste, la Cote d'ivoire continuera avec les étoile que les ivoiriens remporteront. Bravo à l'&quipe nationale, bravo aux ivoiriens et pardonnez n'attendez plus 23 ans encore pour nous donner une autre étoile..;