Papa Wemba, dernière scène pour la légende congolaise

24 avril 2016

Papa Wemba, dernière scène pour la légende congolaise

Papa Wemba n’est plus !
Papa Wemba meurt à la tâche !

C’est une légende de la musique africaine qui vient de s’éteindre. Le « roi de la rumba » congolaise, Papa Wemba, est décédé ce dimanche au petit matin à l’âge de 66 ans dans la capitale économique ivoirienne.

Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba de son vrai nom était l’artiste le plus attendu de ce FEMUA 9 en raison de sa longue absence des scènes ivoiriennes. Papa Wemba avait promis une fête inoubliable aux ivoiriens et mélomanes venus du monde entier mais le king de Kinshasa n’a pas pu honorer cette dernière promesse. Et c’est face à ces fans qu’il a déposé d’une manière très brutale le micro. Wembadio était en pleine prestation autour de 5 heures temps universel quand il entame une quatrième chanson. Le public fredonne avec lui son répertoire connu de millier d’africains quand tout à coup la légende de la musique congolaise s’effondre de tout son poids. Aussitôt à terre que les sauveteurs accourent sur scène pour lui apporter assistance devant un public médusé. Papa Wemba est aussitôt évacué vers l’hôpital le plus proche mais il ne reviendra pas sur scène rassurer les fans resté à l’attendre…en vain ! Tristesse, amertume et désolation se lisent sur les visages et l’esprit festif du FEMUA s’est aussitôt envolé. Comment la fête pourrait se poursuivre sans cette icône de la musique africaine se demande les mélomanes. A cette question le groupe Magic System a décidé d’y répondre en mettant fin à la neuvième édition du festival.


SUY Kahofi

Partagez

Commentaires

Serge Katembera
Répondre

Merci ...