7 août 2013

Savoir dire merci !

Savoir dire merci ne coûte rien
Savoir dire merci ne coûte rien

« Quand vous êtes en palabre avec quelqu’un et que ce dernier vous fait un geste, c’est quelque part le début d’une réconciliation ». Ce dicton posté sur facebook par un célèbre journaliste et blogueur Ivoirien est une phrase que je me permets de reprendre pour illustrer ce post à l’attention des membres et militants du FPI (Front Populaire Ivoirien). Les militants du parti fidèle à Laurent Gbagbo semblent avoir oublié une chose : la justice Ivoirienne n’était nullement obligée de libérer un seul détenu pro-gbagbo. Comme on le dit à Abidjan « s’ils n’étaient pas libérés qu’aurez-vous fait ? ». RIEN à part continuer de crier sous tout les toîts et jouer les victimes à souhait. Quand sur 700 prisonniers on vous libère 14, le premier mot qui doit vous venir à l’esprit c’est merci et non l’orgueil de signifier au Président de la République qu’il n’a rien fait ! Je les vois encore glander à l’arrivée de leurs amis de gabegie et de corruption au siège de leur parti sis à Attoban Cocody Riviera. La joie de retrouver des prisonniers politiques et non des moindre ne doit pas rendre certain amnésique. 90% d’Ivoirien étaient bien loin de s’imaginer que cette libération interviendrait un jour. Le fils de Gbagbo dehors même si c’est provisoire, Affi N’guessan libre…une foutaise caractérisée pour les parents des victimes au moment où des corps sont déterrés ici et là dans la capitale Ivoirienne. Le pouvoir en place a pesé le pour et le contre d’une telle décision. Comme hier certains ne voulaient plus entendre le nom de Gbagbo pour avoir signé les accords de Pretoria, la libération de 14 membres influents du FPI crée forcément un mécontentement dans le cœur de nombreux militants du RHDP et des familles des victimes. « C’est Ouattara qui parle de réconciliation, sinon si c’est moi ils vont tous mourir en prison, Gbagbo le premier ». Quand un pays, 3 ans après une crise qui a fait 3.000 morts il y a encore ce type de réflexion, il faut savoir modérer son arrogance politique et saluer un geste d’ouverture avant d’appeler à la libération d’autres prisonniers. Le malheur du FPI comme dirait un cadre influent du RHDP, c’est d’avoir trop longtemps eu « un comportement de délinquance politique ». « Ils ne savent qu’injurier et le mot remise en cause n’existe pas dans leur vocabulaire ». Pour une fois dans la vie du parti de Laurent Gbagbo, que le mot MERCI puisse faire son entrée dans votre dictionnaire politique.

Partagez

Commentaires

coulibaly
Répondre

pourquoi les militants du FPi devrait dire merci a ouattara. pendant que lui et ses amis qui ont défigurer la côte d'ivoire contrôle le pays et ne sont inquiétés de rien. pourquoi dire merci quand tu mets des gens en prison sans raison valable. et tu les libèrent sans raison valable. je pense bien que c'est le président qui doit se mettre en cause . 14/700 vraiment c'est nul , il pouvait les gardés encore cela n'aurait rien changer mais une chose est certaines . le FPI n'a pas a le remercier c'est son travail.

Suy
Répondre

M Coulibaly le rôle ou le travail du Président de la République n'est pas de libérer des détenus proches de l'ancien pouvoir qui de surcroît ne reconnaissent en rien avoir contribué à la destruction de ce pays. Si vous êtes mentalement bien construit vous saurez qu'une seule personne ne se bat pas (évitons l'idiotie d'y ajouter contre lui-même) ! Evitons de mettre la crise sur le dos d'un seul camp. Puisse que vous semblez convaincu que la justice Ivoirienne aurait dû garder les 14 en détention, pourquoi tout honteux ont-ils pris la porte de la prison? Si vous les connaissez, dites leur de retourner en prison et d'allé y attendre les 684 autres par esprit de solidarité.

digbabs@yahoo.fr
Répondre

le bon sens voudrait qu'on remercie son bienfaiteur, tt le monde est d'accord avec ce principe sacro-saint! Mais si vous avez une mémoire aussi vous aurez pu mettre à l'actif du FPI le retour d'exil des barons du nouveau parti politique de notre pays RHDP(Ouattara et Bédié) après l'accession du mentor du FPI au pouvoir! Et pour tt remerciement, ce fut une tentative de coup d'état muée en rébellion!! Et lorsque vous parlez de victimes déterrées ça et là je me pose la question si vous êtes médecin légiste pour savoir que tous ces corps sont des victimes de votre camp, parce que quand on fait une guerre il y a deux camps qui s'affrontent!! et les victimes il y a en a dans les deux camps!! Et puis dites moi, je crois que pendant qu'on recherchait une solution négociée au blocage, le RHDP par le biais de sa branche armée a débuté les hostilités en passant à l'offensive armée!! C'est vrai qu'on doit tourner la page mais tel que vous raisonnez j'ai l'impression que de votre coté vous n’êtes pas prêts de faire votre méaculpa et ça c'est grave! Dites moi, vous êtes au pouvoir actuellement, si une attaque armée survient, que faites vous? Que fait l'armée? alors arrêtez de nous fatiguer avec des arguments à la con! Quand vous parlez de 14 sur plus de 700 prisonniers politiques (du jamais vu en CI) vous ne trouvez pas que la dérive est intolérable?!!

Suy
Répondre

Monsieur ce que je supporte très mal se sont les commentaires qui en plus d'être idiots et complètement décalés de ce que j'écris porte en leur sein des gros mots. CON qu'est ce que ce mot vient chercher dans le commentaire de quelqu'un comme vous qui prétend être le défenseur de pseudo-politiciens de la petite espèce qui contre le monde entier ont décidé de brigander le pouvoir? Purifiez vos propos à l'avenir à moins qu'au FPI, comme dirait l'autre, votre seule intelligence ne soit les injures.

coulibaly daouda
Répondre

Si vous êtes mentalement bien construit vous saurez qu’une seule personne ne se bat pas (évitons l’idiotie d’y ajouter contre lui-même) ! Evitons de mettre la crise sur le dos d’un seul camp. fin de citation : monsieur le bien construit sachez que puisse qu'on ne se bat pas seul pourquoi c'est un seul camp qui en assume les consequences? et sachez que la crise ivoiriennes n' a pas commencé en 2010 et c'est le prolongement de celle de 2002 et c'est encore eux qui sont aujourd'hui au pouvoir. ne l'oubliez surtout pas et sachez que le gouvernement communique activement pour dire que ce n'est pas eux qui ont libérés les partisans de l'ex chef d'etat , mais la justice. pour quel raison le FPI devrait elle dire merci a qui et pourquoi? a la justice qui a bien fait son travail? ou au gouvernement ? qui dit n'avoir rien fait pour la liberation de ces initulement detenus . MR le bien construit pour vous le FPI devrait dire merci parceque ses militants ont été emprisonnés illegalement sans raison aucune. j'ose esperer avoir une reponse a mes inquietudes ? cordialement le mal construit

Suy
Répondre

Mr Coulibaly votre appartenance politique semble vous empêcher de réfléchir ! Dommage...et pourtant elle tourne.

Emile
Répondre

Excellent billet. J'en preparais un du genre chez moi mais tu as dis ce que je voulais...il n'en vaut plus la peine. Sauf si des gens excités continuent de s'agiter...

Amitiés

Suy
Répondre

Ils vont toujours s'agit Emile et nous on va toujours écrire parce que politiciens de gauche ou de droit, ils sont tous les mêmes.

coulibaly daouda
Répondre

mon appartenance politique n'a rien avoir la question est que vous ne repondez pas a me preoccupation