La Côte d’Ivoire explore une politique de Protection Sociale Nationale

Article : La Côte d’Ivoire explore une politique de Protection Sociale Nationale
9 mars 2013

La Côte d’Ivoire explore une politique de Protection Sociale Nationale

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales Dosso Moussa
Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales Dosso Moussa

Le défi peut paraître très ambitieux mais la Côte d’Ivoire entend le relever ! Instaurer une réel politique de protection sociale est aujourd’hui l’une des priorités du Gouvernement Ivoirien et le Ministère en charge de l’étude de cette stratégie nationale est sur le point d’y arriver. En effet le document stratégique et le plan d’action relatifs à la Stratégie Nationale de Protection Sociale a été présenté aux partenaires bilatéraux de la Côte d’Ivoire ce vendredi 08 mars 2013. Cette réunion d’échange a eu lieu au cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales sis Abidjan-Plateau. Au cours de la réunion à laquelle la presse a été associée, Ministère et Partenaires bilatéraux ont réfléchi sur les actions concrètes à mener pour exécuter un projet sensé apporter un bien-être à des millions d’Ivoiriens. La Stratégie Nationale de Protection Sociale Ivoirienne (SNPS) comme l’a défini Mr N’Goh Bakayoko Directeur de Cabinet du Ministère d’Etat, Ministère de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales, est « un projet du Gouvernement Ivoirien qui vise à mettre sur pied des mesures publiques et privées en vue de réduire la vulnérabilité des populations et de garantir la dignité humaine pour chaque habitant de la Côte d’Ivoire ». C’est la première fois qu’un pays d’Afrique de l’Ouest tente d’instaurer une politique de protection sociale à l’échelle nationale. La réussite d’un tel projet pour la Côte d’Ivoire sera un cas d’école pour les autres pays de la sous-région et le Ministre d’Etat Dosso Moussa en est convaincu. Cette assurance trouve ses bases dans la noblesse des objectifs que la SNPS veut atteindre. « Il s’agit pour nous de garantir à chaque ivoirien un accès aux soins de santé et services sociaux de base, d’améliorer le niveau de vie des populations, d’asseoir des stratégies de protection contre les abus de tout genre (VBG) et d’étendre la Sécurité Sociale à tous les Ivoiriens » a souligné le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales Dosso Moussa.

La SNPS : moyens et missions

Le soin est revenu à Mr KONE Kipéya de présenter le document stratégique et le plan d’action de la SNPS. Il s’agit d’un projet dont l’étude a débuté en 2011 et qui est sur le point d’être finalisé ce 14 mars 2013. D’une valeur totale d’un peu plus de 400 milliards f CFA, la SNPS s’inscrit dans le cadre de l’exécution du PND, le Programme National de Développement. On pourrait, sans risque de se tromper, dire que l’exécution d’un tel projet touchera directement les populations plus que n’importe quel autre projet impulsé par l’Etat Ivoirien. Vaincre la pauvreté, permettre à chacun de se soigner ou d’avoir accès à l’école c’est véritablement faire bénéficier chaque Ivoirien des retombées de la relance économique. La SNPS englobe donc des actions de lutte contre le chômage, de reforme de la sécurité sociale, de mise en place de la couverture maladie universelle ou de l’accès au système formation/éducation pour chaque Ivoirien. L’exécution de tous ces axes stratégiques a un coût mais pour le Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales « ce coût ne saurait être un frein à l’exécution d’un projet si important » car il va du bien être de chaque habitant de la Côte d’Ivoire ! « L’esprit de mobilisation des fonds pour l’exécution de projet comme l’AMU fait appel à chaque Ivoirien et tenez-vous bien il s’agit de montant que chaque personne peut aisément payer. Bien sûr l’Etat aura le leadership de l’orientation et du financement de la SNPS mais nous entendons aussi mobiliser nos partenaires bilatéraux » a expliqué le Ministre d’Etat Dosso Moussa. Sur le point du financement, les partenaires invités à la présentation de la Stratégie Nationale de Protection Sociale ont chaleureusement félicité les services du Ministère d’Etat, Ministère de l’Emploi, de la Solidarité et des Affaires Sociales pour la qualité de l’étude. En prélude à la finalisation de la SNPS le 14 mars, les partenaires ont fait des observations techniques. Pour Gianluca Ferrera représentant du PAM et Christina de Bruïn de l’UNICEF, ces observations techniques doivent permettre aux Organisations de mieux s’impliquer dans l’exécution de la SNPS. Notons qu’au-delà des Agences du Système des Nations Unies, la réunion d’échange a vu la participation très remarquée de l’Ambassadeur de Chine, du représentant de la Banque Africaine de Développement, de celui de la Banque Mondiale et du FMI.

SUY Kahofi

Partagez

Commentaires