PEACE-CI et OSIWA tweetent pour des élections apaisées

Le bloggeur doit être un acteur de paix

Le bloggeur doit être un acteur de paix

La Plateforme des organisations de la société civile pour des élections apaisées, crédibles et équitables en Côte d’Ivoire (PEACE-CI) et son partenaire OSIWA (open society initiative for West Africa) ont organisé ce 21 octobre un tweet-up autour du thème « l’engagement du citoyen web 2.0 en période électoral : cas de la Côte d’Ivoire ».

Le thème du tweet-up a été décortiqué par Fernand Dedeh journaliste-blogueur, ancien chef du service sport de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). Les deux (2) heures de débat ont permis de discuter de l’apport et des limites de l’usage des réseaux sociaux en période électorale. Dans le vocabulaire du web, un tweet-up est un rassemblement d’utilisateurs du réseau social Twitter (twitterers). Organisé à ses débuts en ligne (rendez-vous virtuel), il est de plus en plus un rendez-vous « en réel » où l’évènement est retransmis en direct via les réseaux sociaux. Au cours de son exposé liminaire, le conférencier est revenu longuement sur l’univers des réseaux sociaux et le développement du blogging en Côte d’Ivoire. L’exposé a clairement montré la force d’internet dans la diffusion de l’information et le caractère interactif de cette plateforme.

Internet peut contribuer à la promotion de l’information en période électorale cependant il peut aussi créer des situations de tension si l’information est mal donnée. Rumeurs et fausses informations peuvent être véhiculées d’où un minimum d’éthique dans le traitement de l’information. Les bloggeurs ont donc été invités à être fidèles aux faits et surtout à s’informer sur les textes qui régissent le processus électoral. L’organisation de la CEI, le code électoral, les dispositions sécuritaires dans les bureaux sont autant de point que le bloggeur doit connaitre pour mieux rendre compte de l’actualité du processus électoral et du vote. L’activité de blogging étant du ressort du traitement de l’information, le bloggeur doit clairement comprendre qu’en cette période électorale il doit être un acteur du vivre ensemble à travers ses écrits. Pour y arriver, il doit comprendre le processus électoral, être conscient de sa responsabilité étique et social et avoir un minimum de bon sens dans le traitement de l’information avant sa mise en ligne. « Que personne ne puisse douter des écrits du bloggeur » a conclu Fernand Dedeh. Notons que le tweet-up a été retransmis par deux radios de proximité d’Abidjan à savoir Radio Arc-en-ciel et Radio Yopougon.

Suy Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.