Redécouvrir l’humanitaire en 24 heures

Visite d’un stand du village humanitaire

Visite d’un stand du village humanitaire

La 3ème édition du village humanitaire s’est tenue ce samedi 27 septembre 2014 dans le quartier de Williamsville. Il s’agit d’une initiative du RASALAO, de la COMNAT-ALPC et du Comité National de Secourisme Humanitaire. Le village humanitaire est une rencontre nationale organisée pendant 24 heures sur un site transformé en espace d’exposition et de découverte de l’action humanitaire en Côte d’Ivoire.

A l’image de l’ONG Cifed ou de la Croix Rouge, plusieurs organisations se sont données rendez-vous au Terminus du bus 14 pour présenter leur savoir-faire au public. Les domaines d’intervention de ces dernières sont très variés : prise en charge de la femme et de la jeune fille, lutte contre la pauvreté, assistance aux personnes rendues vulnérables du fait de la crise… Les visiteurs venus nombreux ont écumé les stands pour s’arracher les prospectus et autres support de communication des organisations.

Il est important de souligner que deux temps forts ont marqué la journée : l’opération don de sang et les conférences publiques animées autour du thème « Armes légères et développement ». Le président du RASALAO, Karamoko Diakité est revenu sur la nécessité pour les populations de s’engager pour une Côte d’Ivoire débarrassée des ALPC (armes légères et de petits calibres) et de leurs matériels connexes. Il n’a pas manqué de souligner la dangerosité de ces engins de mort qui endeuillent les familles, attisent les tensions communautaires et freinent le développement au plan local et national. Bien avant l’exposé du président du RASALAO, la COMNAT-ALPC a sensibilisé les populations au dépôt volontaire des armes en leur indiquant clairement les mécanismes mise en place dans leurs communautés pour faciliter la collecte.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.