Revue de la semaine ivoirienne du 01 au 05 juillet 2014

Affi N’guessan estime que la CEI n'est toujours pas consensuelle

Affi N’guessan estime que la CEI n’est toujours pas consensuelle

Ciel gris, pluie qui tombe sans discontinuer sur Abidjan et la capitale économique ivoirienne est sous les eaux. Pluies diluviennes qui entraînent morts et dégâts matériels sur son passage se désole Soir Info qui met en lumière le calvaire particulier des habitants de la Riviera qui vivent un véritable enfer. Triste constat du quotidien Le Mandat de quartiers coupés du reste de la ville, de voies impraticables, de candidats au BAC qui composent les pieds dans l’eau et d’immeubles qui s’écroulent dans plusieurs points de la ville. La situation selon Fraternité Matin serait due en grande partie à la mauvaise urbanisation à Abidjan marquée par les constructions anarchiques. Des constructions qui obstruent les voies d’écoulement d’eau et qui sont au cœur de la campagne d’assainissement lancée par le Gouvernement indique L’Inter. Face à l’ampleur des dégâts causés par la pluie, Nord-Sud Quotidien nous informe que le Gouvernement a décidé de lancer une opération de démolition des constructions anarchiques et des quartiers précaires. Cette opération selon Le Patriote sonne également la fin du règne des immeubles mal construits qui s’affaissent au moindre passage de vent ! L’heure est à l’action pour assainir la ville d’Abidjan mais aussi au soutien des victimes. Sur ce volet de la prise en charge L’Intelligent d’Abidjan soutient que les ministres de la construction et de la communication sont allés remettre 1 million à chacune des familles des victimes au nom du Chef de l’Etat. Un réveil bien trop tardif du Gouvernement s’indigne Le Nouveau Courrier. LG Infos pense que cette montée des eaux est le signe de la colère divine. Le ciel d’Abidjan est gris et cette grisaille marque aussi le climat politique en témoigne la dernière sortie médiatique de Pascal Affi N’guessan le président du FPI. Selon Affi N’guessan dans les colonnes de Notre Voie, la situation est invivable dans le pays avec un climat politique marqué par le gel du dialogue politique et la question de la CEI. Une commission électorale indépendante qui reste dominée par le parti au pouvoir et les représentants du Chef de l’État Alassane Ouattara relaie Révélation. Il s’agit d’une CEI qui augure déjà d’une volonté du pouvoir d’asseoir une stratégie de fraude lors des élections de 2015. Si cette CEI n’est pas reformée, le FPI se réserve le droit de ne pas aller aux élections présidentielles de 2015 puisse que persiste déjà le gel des avoirs des cadres du parti et une situation de confiscation des libertés politiques indique Le Temps. La participation du FPI aux futures élections est liée à la faculté qu’aura le pouvoir de trouver des solutions durables aux préoccupations du parti de Laurent Gbagbo. Et Le Patriote de voir à travers cette position une volonté du FPI d’aller aux élections. Ne tirons pas de conclusion hâtive tempère La Matinale qui révèle que le FPI se prononcera sur sa participation aux élections lors de son prochain congrès. Affi N’guessan qui s’est aussi prononcé sur la détention de Laurent Gbagbo se heurte à la réaction du garde des sceaux. Gnénéman Coulibaly dans les colonnes du quotidien Le Nouveau Réveil indique que la libération de Gbagbo ne dépend pas d’Alassane Ouattara. Quant aux 150 pro-gbagbo détenus en Côte d’Ivoire et dont la libération est annoncée, le ministre de la justice indique dans Le Point d’Abidjan que les propositions faites par le FPI ne sont pas une injonction à la justice.

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.