Revue de la semaine du 23 au 28 décembre 2013

Le FPI appelle à la libération de ses cadres emprisonnés

Le FPI appelle à la libération de ses cadres emprisonnés

Une année qui s’achève est forcément un moment privilégié pour le faire le bilan et des projections pour l’avenir. C’est à cette tradition que le CEPICI s’est sacrifié cette semaine. Le Centre de Promotion des Investissements en Côte d’Ivoire était face à la presse ce 26 décembre nous indique L’Intelligent d’Abidjan. Rencontre au cours de laquelle cette institution a fait le bilan 2013 des investissements en Côte d’Ivoire et les perspectives 2014. Investissement privé en Côte d’Ivoire plus de 2500 entreprises crées en 2013 affichent à l’unisson Fraternité Matin et Nord-Sud quotidien. Si l’investissement privé est à saluer Essis Esmel le patron du CEPICI s’inquiète de la faiblesse de l’investissement public. Le Nouveau Courrier toujours dans cet esprit d’inquiétude barre « l’entreprenariat local recule dangereusement ». Une situation plutôt critique pour un pays qui vise l’émergence à l’horizon 2020. La situation du Général Dogbo Blé pourrait être similaire lui dont le procès est encore reporté en cette fin d’année ! Que se passe-t-il réellement à la Cours Suprême au sujet du cas Dogbo Blé ? Difficile de répondre à cette question mais l’institution judiciaire a décidé de reporter le procès de cet ancien général de l’armée de Laurent Gbagbo au 27 février 2014 nous indique le quotidien Aujourd’hui. Le procès de Dogbo Blé encore reporté s’exclame Le Temps qui propose en page intérieur la réaction des avocats du général. Et à propos de ces réactions, Le Nouveau Courrier se montre un brin optimiste en relayant des propos attribués à maître Dirabou. « La libération de Dogbo Blé est possible » fin de citation, sans plus de précision. Au même titre que ses partisans, le père de la refondation à la CPI n’a n’en pas encore fini avec la justice internationale. L’Inter sur le dossier Laurent Gbagbo contre le Procureur de la Cours Pénal International titre : poursuite contre l’ex-président Laurent Gbagbo, Fatou Ben Souda (du nom du procureur) je ne suis pas prête ! Le confrère propose à ses lecteurs les requêtes du procureur au juge pour « être fin prête ». Cette situation fait dire au quotidien Le Temps qu’il s’agit d’une nouvelle douche froide pour Ben Souda. Parlons à présent politique avec la dernière sortie de Justin Koua, du nom du président de la JFPI. Il annonce entre autre que si d’ici le 31 décembre ses amis en prison ne sont pas libérés, le parti fidèle à Laurent Gbagbo ne contrôlera plus ses actes relaie Le Nouveau Réveil. Il enfonce le cloue en indiquant de le RDR n’est rien d’autre qu’une usine à torture dont la Côte d’Ivoire à malheureusement hérité. Cette fermeté dans les propos de Koua Justin semble être aussi interprétée par Le Jour Plus quand, sans le citer, le quotidien parle de reconquête du pouvoir par le FPI par la force des armes. Le quotidien révèle qu’après les djihadistes, le FPI recherche d’autres connexions obscures à l’extérieure principalement au Tchad. Qu’on ne vienne pas chercher des poux dans les cheveux du FPI les vrai problèmes de la Côte d’Ivoire encore là et on attend les fameuses solutions d’Alassane Ouattara indique le quotidien Aujourd’hui qui barre en manchette : nouvelle année, les travailleurs attendent Ouattara sur la revalorisation des salaires. Merci pour la lecture de la dernière revue de la semaine Ivoirienne, rendez-vous est pris pour 2014 !

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.