Seat-in à Abidjan Plateau : Assistants sociaux, cas sociaux !

 

Pancarte de protestation au Plateau

La deuxième grogne sociale de l’aire Ouattara a eu lieu ce 11 janvier à Abidjan-Plateau et elle est le fruit d’un long bras de fer entre les assistants sociaux et la fonction publique Ivoirienne. Ils sont au nombre de 416 assistants sociaux qui réclament leur intégration au sein de la fonction publique Ivoirienne. Ce chiffre représente le cumule des promotions de l’Institut Nationale de Formation Sociale d’Abidjan (INFAS) de 2006 jusqu’à 2011 ! Les assistants sociaux qui sont devenus de vrai cas sociaux tentent de se faire entendre par le gouvernement Ivoirien. La tentative de regroupement devant la présidence ce 11 janvier a été dispersé pacifiquement mais le seat-in s’est poursuivit devant le cabinet du Ministre d’Etat en charge des affaires sociales, Gilbert Kafana Koné. Madame ABO est membre de la coordination du mouvement de cette grogne sociale et elle nous explique ici les raisons profonde de la présence des assistants sociaux et assistants sociaux-adjoints dans les rues du centre des affaires. « Nous ne sommes pas écouté depuis 2006 et c’est pour cette raison que nous sommes dans la rue. Notre destin est incertain car nous sommes des pères et des mères de famille. Moi qui vous parle, je suis mère de trois enfants et je suis de la promotion 2006. Après cette promotion il y a encore deux autres promotions. Après trois ans de formation avec à la clé un diplôme d’Etat je le souligne nous n’avons pas été intégré à la fonction publique » souligne Mme ABO.

Dosso Bouaké secrétaire chargé à l’organisation du collectif pour le recrutement des assistants sociaux à la fonction publique au nom de tous ses camarades posent les revendications des assistants sociaux toujours au chômage. « Qu’il soit mis fin au concours d’entrée à la fonction publique pour les assistants sociaux qui sont les seuls étudiants de l’INFAS à passer un tels concours. Nous demandons une réorganisation de la formation continue afin que les seuls bénéficiaires soient les assistants sociaux et non des personnes hors de notre système de formation ». Les manifestants se sont dispersés autour de 13 h 30 TU en promettant de poursuivre la lutte. En quittant la commune du Plateau il nous a été donnée de voir un ballet du véhicule officiel du Ministre Koné Kafana entre son cabinet et la Présidence. Le Président Alassane Ouattara qui a bien vu les manifestants en se rendant à son bureau a-t-il appelé le Ministre Koné Kafana en consultation ? Dans les jours avenirs on en saura certainement un peu plus sur ce dossier.

SUY Kahofi

 

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.