Tag : abidjan

Bienvenu au pays des voleurs de permis de conduire

L’alcool, la fatigue, la drogue…mais aussi le manque de formation sont à l’origine des accidents de la circulation (crédit photo : Rita Dro)

L’alcool, la fatigue, la drogue…mais aussi le manque de formation sont à l’origine des accidents de la circulation (crédit photo : Rita Dro)

Il ne se passe pas un seul jour sans que les images insupportables d’accident de la route n’inondent les réseaux sociaux. Des images chocs de corps sans vie et de blessés qui sont le fruit de la bêtise humaine.

La route en Côte d’Ivoire tue dit-on… Pourtant elle ne tient pas le volant ! Ceux qui tuent en réalité sont ces alcooliques et ces drogués au volant qui chaque année endeuillent de nombreuses familles. Au moment où vous parcourez ces lignes, vous avez certainement un membre de votre famille, un de vos amis ou une de vos connaissances victime d’un chauffard. Il s’agit sans doute de quelqu’un qui est dans le coma, qui se retrouve avec un membre fracturé, des doigts sectionnés ou une partie du corps qui ne répond plus aux ordres du cerveau ! (suite…)



Abidjan aux couleurs du Jazz avec la BICICI

Mina Agossi annonce les couleurs du festival "Abidjan Jazz by BICICI"

Mina Agossi annonce les couleurs du festival « Abidjan Jazz by BICICI »

La série de concerts marquant la 5ème édition du festival « Abidjan Jazz by BICICI » a débuté ce 3 juin à l’espace Latrille Events. Pour ce premier rendez-vous, Mina Agossi était face aux amoureux du Jazz.

L’objectif que s’est assigné la BICICI en initiant le festival « Abidjan Jazz by BICICI » est de réaffirmer l’engagement de la banque à promouvoir les arts et la culture en Côte d’Ivoire. C’est une manière pour la banque de se rapprocher encore plus de ses clients et surtout de les célébrer à travers une passion commune : le Jazz. Et du Jazz, il y en a eu ce vendredi pour les oreilles, les yeux et le corps ! (suite…)



Les 300 millions de David Guetta pourraient changer beaucoup de choses

300 millions pour 30 minutes de mix

300 millions pour 30 minutes de mix

Pour souffler sa 20ème bougie, Orange, l’opérateur de téléphonie mobile qui compte certainement le plus grand nombre d’abonnés en Côte d’Ivoire a décidé de s’offrir le DJ français David Guetta. Coût du spectacle : 300 millions…dans un pays où ce montant aurait pu changer beaucoup de choses.

 » La vie change avec Orange  » ! Mais il est clair que pour ce 20ème anniversaire très peu de chose risque de changer réellement avec la tournure que prennent les évènements. Pour nous autres clients de l’entreprise de téléphonie mobile, cette célébration aurait dû être un moment où Orange se rapproche davantage des populations ivoiriennes en mettant en avant son caractère d’entreprise citoyenne. Loin de s’inscrire dans cette logique, les dirigeants s’inscrivent, une nouvelle fois, sous l’angle de l’amusement et de la distraction. Décidément dans ce pays, toutes les entreprises (ou presque) aiment bien dépenser dans des futilités au lieu d’investir sur des projets porteurs de changement. (suite…)



La Police ivoirienne en guerre contre les « microbes »

La Police déterminée à rassurer les populations

La Police déterminée à rassurer les populations

Après plusieurs semaines de trêve, la traque aux microbes reprend de plus belle. La police ivoirienne entend mettre hors d’état de nuire ces délinquants à la tétine qui terrorisent les populations d’Abidjan.

Depuis le début du mois de mai, des images insoutenables d’hommes et de femmes balafrés à la machette circulent en masse sur les réseaux sociaux. Les auteurs de ces attaques sont bien connus des Ivoiriens depuis 5 ans. Il s’agit des microbes, ces jeunes délinquants qui opèrent dans la ville d’Abidjan munis d’armes blanches et dont la brutalité des crimes suffit à en terroriser plus d’un ! (suite…)



Papa Wemba, dernière scène pour la légende congolaise

Papa Wemba n’est plus !

Papa Wemba meurt à la tâche !

C’est une légende de la musique africaine qui vient de s’éteindre. Le « roi de la rumba » congolaise, Papa Wemba, est décédé ce dimanche au petit matin à l’âge de 66 ans dans la capitale économique ivoirienne.

Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba de son vrai nom était l’artiste le plus attendu de ce FEMUA 9 en raison de sa longue absence des scènes ivoiriennes. Papa Wemba avait promis une fête inoubliable aux ivoiriens et mélomanes venus du monde entier mais le king de Kinshasa n’a pas pu honorer cette dernière promesse. Et c’est face à ces fans qu’il a déposé d’une manière très brutale le micro. Wembadio était en pleine prestation autour de 5 heures temps universel quand il entame une quatrième chanson. Le public fredonne avec lui son répertoire connu de millier d’africains quand tout à coup la légende de la musique congolaise s’effondre de tout son poids. Aussitôt à terre que les sauveteurs accourent sur scène pour lui apporter assistance devant un public médusé. Papa Wemba est aussitôt évacué vers l’hôpital le plus proche mais il ne reviendra pas sur scène rassurer les fans resté à l’attendre…en vain ! Tristesse, amertume et désolation se lisent sur les visages et l’esprit festif du FEMUA s’est aussitôt envolé. Comment la fête pourrait se poursuivre sans cette icône de la musique africaine se demande les mélomanes. A cette question le groupe Magic System a décidé d’y répondre en mettant fin à la neuvième édition du festival.


SUY Kahofi