Fin à Abidjan de la 2ème rencontre du pôle de qualité inter-pays PQIP/DCTP

 

Les experts ont fait des recommandations en attendant la triennale de Ouaga

La deuxième rencontre du pôle de qualité inter-pays dans le domaine du développement des compétences techniques et professionnelles (PQIP/DCTP) vient de s’achever à Abidjan. Cette rencontre co-organisée par l’ADEA (Association pour le Développement de l’Education en Afrique) et le Ministère Ivoirien de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a réunit 20 pays du continent. Sénégal, Togo, Cap-Vert, Burundi, Benin, Afrique du Sud, Maroc, Rwanda, Maurice…les pays représentants les différentes aires géographiques du continent ont échangé leurs expériences en matière de formation professionnelle du 19 au 21 septembre. Ces experts réunis à la salle de conférence CRRAE UEMOA ont eu la lourde charge de réfléchir sur les mécanismes d’insertion des jeunes africains après leurs formations dans les systèmes de l’enseignement technique sur le continent. Les réflexions ont porté sur les possibilités d’intégration des langues africaines dans les systèmes de formation, la promotion d’un partenariat public/privé pour les systèmes de formation mais aussi les voies et moyens pour reconnaître toutes les formes de compétences acquises.

Au terme de cette deuxième rencontre, une déclaration des Ministres présents à cette rencontre a été adopté et rendu publique. On retiendra notamment des travaux d’Abidjan les recommandations sur l’accroissement du financement consacré à l’enseignement technique, développer un système de formation professionnel à tous les niveaux pour répondre aux besoins économiques des pays africains, impliquer les partenaires publics et privés dans la formation, favoriser les échanges d’expériences et de compétences entre pays africains.

Selon AHLIN Bill Cataria Secrétaire Exécutif de l’ADEA, après la rencontre d’Abidjan, l’organisation qu’il dirige réunira de nouveau les experts de l’enseignement technique lors de la triennal de Ouagadougou au Burkina Faso. Cet autre rendez-vous verra la participation de 2 Présidents africains qui se sont déjà engagés, 70 ministres et 500 jeunes d’organisations diverses. Le pôle de qualité inter-pays est un groupe de pays qui ont décidé de travailler ensemble parce que partageant les mêmes préoccupations et les mêmes défis dans le domaine de l’éducation et de la formation. Ces pays refusant d’évoluer en rang dispersé réfléchissent ensemble sur les objectifs à atteindre mais surtout partagent leurs expériences respectives. Trois pôles de qualité ont été mis sur pied par l’ADEA : il s’agit du pôle de qualité inter-pays des compétences techniques et possessionnelles piloté par la Côte d’Ivoire, pôle de qualité inter-pays pour l’apprentissage piloté par le Burkina Faso et le pôle de qualité inter-pays pour l’implication à la paix piloté par le Kenya.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.