Un 14 juillet Franco-Ivoirien comme au bon vieux temps !

 

Houphouet Boigny et De Gaulle, deux symboles de l'amitié franco-ivoirienne

De l’amitié De Gaulle – Houphouët à celle entre Alassane Ouattara et Nicolas Sarkozy le temps a passé et l’amitié Franco-Ivoirienne a connue des fortunes diverses. Après 10 ans de froid polaire entre Paris et Abidjan, les relations entre les deux pays se normalisent. Si depuis le coup d’Etat du général Robert Guéï aucun Président français n’a osé mettre les pieds à Abidjan, aujourd’hui il est juste de dire que cette période d’oublie de la Côte d’Ivoire est révolue. La présence du Président français à la cérémonie d’investiture du Chef de l’Etat Ivoirien était un signe que les deux pays tournaient la page du passé pour envisager un avenir commun basé « sur le respect mutuel ». Comme au bon vieux temps (je veux dire à l’époque où Houphouët Boigny était encore Président), le 14 juillet, jour de la fête nationale de la France devient la date de célébration d’une vieille amitié entre les peuples français et ivoiriens. En cette journée le Premier Ministre François Fillon sera l’invité de la Côte d’Ivoire. Une visite impensable un 14 juillet sous le régime de la refondation !

Le programme du Premier Ministre François Fillon donne la priorité à des échanges avec les ressortissants français vivant en Côte d’Ivoire mais également et surtout des échanges de haut niveau avec son homologue Ivoirien Guillaume Soro et le Président Ouattara. Au-delà donc des festivités et du traditionnel dîner au domicile de l’ambassadeur, c’est un 14 juillet qui sera mis à profit pour parler de développement et de reconstruction de la Côte d’Ivoire. La France après son ingérence humanitaire sous la houlette de l’Organisation des Nations Unies se fait le défenseur de la Côte d’Ivoire aussi bien au niveau de l’Union Européenne que de tous les potentiels partenaires du G8. Que cache donc ce retour en force de la France en Côte d’Ivoire ? La France veut-elle réaliser une ‘’OPA’’ sur l’économie et la diplomatie Ivoirienne comme certains le pensent ? Une chose est pourtant évidente Paris ne veut plus jouer les seconds rôles en Côte d’Ivoire et elle entend revenir sur le devant de la scène dans son ex-colonie. Elle doit se dépêcher cette France si elle veut séduire de nouveau les Ivoiriens car si certains saluent encore son intervention pour libérer la Côte d’Ivoire, ces mêmes sont convaincus que le libéralisme économique et l’indépendance totale de la Côte d’Ivoire ne sont plus à négocier ! Revenir OUI mais avec un esprit nouveau semble soutenir chaque Ivoirien. Bonne fête nationale à tous les Français et que le 14 juillet marque définitivement l’excellence retrouvée sur l’axe Paris-Abidjan.

Suy Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.