Don du PAM et la CEDEAO au Gouvernement Ivoirien

22 mai 2012

Don du PAM et la CEDEAO au Gouvernement Ivoirien

Ouédraogo (CEDEAO) et Gilbert Kafana Koné, Ministre d’Etat Ivoirien

Le Cabinet du Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité sis Abidjan-Plateau rue Terrason Fougère a connu une animation particulière ce lundi 21 mai. En effet la CEDEAO (Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest) et le PAM (Programme Alimentaire Mondial) ont décidé d’offrir au Gouvernement Ivoirien un important lot de vivre pour soutenir l’action humanitaire. La cérémonie marquant cette remise de don a été rehaussé par la présence de deux ministres et une représentante du Premier Ministre pour le compte du Gouvernement Ivoirien, du Président de la Commission de la CEDEAO et du Représentant pays du PAM.

Faire en sorte que la famine dans le sahel ne puisse pas faire de l’ombre à la crise humanitaire qui continue de sévir en Côte d’Ivoire, voici le sens du geste de la Commission de la CEDEAO en faveur de la Côte d’Ivoire. Le PAM (Programme Alimentaire Mondial) courroie de transmission du don à l’Etat de Côte d’Ivoire estime qu’il s’agit d’un geste qui soutien l’action humanitaire du pays par sa portée. « Il s’agit pour ce don d’un programme spécial différent de nos activités quotidiennes de terrain qui elles consistent à gérer les vivres que les bailleurs de fond mettent à notre disposition. La valeur de ce don est d’environ 1 million de dollar réparti de la manière suivante : 435 tonnes de riz, 885 tonnes de maïs et un quota de 310 tonnes de riz pour le Libéria » déclare Gianluca Ferrera Représentant pays du PAM pour les détails concernant le don. La CEDEAO dont les textes fondateurs font d’elle une organisation supranationale au four et au moulin pour le bonheur des populations, ne veut pas être spectateur de la crise humanitaire qui secoue un de ces Etats membres. C’est pourquoi elle à déboursé ces quelques 500.000.000 de franc CFA en guise d’aide humanitaire. Désiré Kadré Ouédraogo le Président de la Commission de la CEDEAO a réaffirmé cet esprit de solidarité sous-régional. « Nos Etats membres isolément ou collectivement sont souvent confrontés à des catastrophes naturelles ou anthropiques, des crises politiques ou des violences communautaires qui entrainent des conséquences socio-économiques inestimables et affectent gravement la dignité humaine. L’actualité brulante dans l’espace de la CEDEAO pourrait laisser croire que notre organisation commune accorde une plus grande importance à la gestion des conflits et aux problèmes de sécurité. Notre mission consiste également à apporter assistance et secours à nos Etats membres dans les situations de crise humanitaire » a tenu à souligner le Président de la Commission.

Au nom des autorités Ivoiriennes Gilbert Kafana Koné, Ministre d’Etat, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité a tenu dire merci à la CEDEAO pour ce geste. « Le geste que la CEDEAO pose aujourd’hui à savoir offrir aux populations Ivoiriennes des dons d’assistance humanitaire en vivre est une action de haute portée sociale que le Gouvernement Ivoirien apprécie à sa juste valeur » a affirmé le Ministre d’Etat. Ce geste humanitaire de la CEDEAO est salutaire pour la Côte d’Ivoire dans la mesure où il intervient à un moment où le Système des Nations Unis déplore un sous-financement de l’action humanitaire.

SUY Kahofi

Partagez