23 avril 2012

France 2012 : ce que je retiens du 1er round

Des valeurs au-delà du jeu politique

Ce que je retiens du premier tour de la présidentielle française est loin d’être la haine politique plate que certains Ivoiriens, remontés contre Nicolas Sarkozy, badigeonnent sur leur mur facebook. Ce que je retiens chaque fois qu’une élection se déroule dans une Nation policée, c’est cette valeur intrinsèque du respect du jeu démocratique qui prévaut dans l’arène. Pendant que certains prétendus adversaires africains de Sarkozy appelaient je ne sais qui à voter contre Sarkozy avec des mots orduriers, les premiers concernés par le vote se contentaient d’échanger sur l’avenir de leur pays à travers des débats civilisés. L’avenir du pays, le bien-être du citoyen au-delà des chapelles politiques, le respect de la dignité humaine… Voici autant de valeur que certains Ivoiriens oublient quand ils se rendent aux urnes. Pour eux c’est Gbagbo ou le pays brûle ! Si ce n’est pas Ouattara on casse tout ! Hier dimanche avez-vous entendu chers Ivoiriens une chaîne de radio ou de télé françaises annoncer que des militants du PS et de l’UMP se sont affrontés à la machette dans les rues de Paris ? Avez-vous entendu un membre du bureau politique du PS dire de Sarkozy qu’il est une graine acide pour le sol français ? Avez-vous entendu un chargé de communication de Sarkozy dire de François Hollande qu’il est un assassin ou un bandit de grand chemin ? Pourquoi ce que l’occident nous donne comme bon modèle à suivre passe aussi difficilement ? Au lieu de nous époumoner à Abidjan à critiquer la politique française, nous ferions mieux d’apprendre ce que les autres nous enseignent avec humilité. Ce n’est pas la tête de Sarkozy qui doit être le débat mais la capacité que le peuple français a à organiser des élections sans violence et sans contestations. Là où notre CEI met trois jours pour annoncer des résultats, la France le fait en 1 heure ! Ça, c’est une leçon. Là où nous avons des slogans du genre on gagne ou on gagne, on nous propose des slogans rassembleurs. Ça, c’est une leçon ! Là où on pousse certains jeunes à devenir des Maguy le tocard, on éduque la jeunesse française au choix politique responsable. Ça, c’est une leçon ! Là ou on pousse certains à choisir ADO parce qu’il est dioula ou Gbagbo parce qu’il est bété, on se retrouve avec des candidats qui oublient qu’un tels est juif, roumains, breton…pour prôner un idéal celui de la Nation. Ça, c’est une leçon !

Jeune Ivoirien à qui l’on fait croire jour et nuit que quelque chose va changer si un tels ou un tels devient Président de la France, saches que ton esprit est sous le régime des manipulations politiques qui t’ont conduit dans les rues d’Abidjan kalachnikov en main. Quelque soit le Président qui débarque, la France-Afrique sera toujours là ! Quelque soit celui qui s’emmène Gbagbo restera dans le tourment de la justice qu’elle soit nationale ou internationale ! Quelque soit celui qui s’impose, les intérêts de la France seront toujours préservés ! Le chien ne mange pas la viande du chien comme disent les abidjanais. C’est une manière claire de te dire que rien ne changera. Au PS Gbagbo ‘’ne sentait pas bon’’ il y a longtemps : les mêmes socialistes sur lesquels certains comptent pour un revirement de situation à La Haye sont les mêmes qui ont dit de Gbagbo qu’il est infréquentable. Je n’ai jamais aimé la politique de Laurent Gbagbo mais ce jour là j’ai eu pitié pour lui car même à un animal de compagnie dont on ne veut plus on lui évite ce genre de propos. Jeune Ivoirien les minutes que tu uses à te mêler de la politique française qui ne t’apporte rien, dépense le à rechercher des bourses d’étude sur le web. Le temps que tu perds à injurier Sarkozy, tu peux l’utiliser largement pour chercher un emploi. Chacun son pays, chacun sa politique et les urnes sont bien gardées car au demeurant on aura jamais besoin des hélicoptères Ivoiriens pour sortir Sarkozy d’un bunker à l’Elysée mais c’est plutôt le contraire qui peut se produire a tout moment.

SUY Kahofi

Partagez

Commentaires

Fof
Répondre

Bel article! Merci Suy. Il faut dire que ces 10 dernieres années, nos politiques ont crée une société fanatisée et ethnicisée qui nous ont conduit à la situation que l'on sait. Quand je lis une certaine presse qui explique en titre que "Gbagbo trouble l'election Française" ça me fait bien rire. Vous l'avez bien expliqué, l'élection française se passe dans le respect de chacun et dans le respect des votes surtout. Chacun défend son programme, ce qu'il veut apporter au peuple et qu'il considère comme etant le mieux pour son peuple. L'interêt general l'emporte, la nation l'emporte et c'est le message le plus important que nous ivoiriens devont retenir. Le president ivoirien, en déplacement dans l'Ouest à pris une belle décision en demandant à ce que personne ne porte de signe à l'effigie d'un quelconque parti politique. C'est un beau message à la nation.

SUY Kahofi
Répondre

Merci malheureusement les partisans de Laurent Gbagbo pensent que c'est leur gourou que j'ai injurié!

jean baptiste kouadio
Répondre

tu étais bien inspiré en écrivant ce article mon grand. je voudrais cependant te dire que le monde est lié par les esprits et les esprits des africains aspirent à un changement qu'ils appellent de tout leur vœux . Arrêtons donc de cultiver chez nos jeunes l'afro -pessimisme qui nous fait dire que les choses ont toujours été comme ça et nous ne pouvons rien contre . arrêtons nous intellectuels africain de continuer de laisser les choses se faire . réveillons nous un peu même si l'adversaire est très coriace . je suis pour le travail mais dans quelle condition ? Déplacez vous un peu à l'ouest du pays vous comprendrez ce qui se passe dans ce pays après la crise . Même ici à ABIDJAN c'est la misère totale par la faute de cette FRANCE et ses multinationales pour qui rien ne peut être fait selon vous ces intellectuels africains . Et pourtant vous êtes fier de parler de printemps ici et là comme si c'était fait par des extra terrestres. n'avez vous pas assez de demeurer pauvres dans des pays immensément riches en pétrole , en diamants , en manganèses et j'en passe ? je pense pour ma part que les jeunes ivoirien n'ont pas totalement tord d’espérer à un changement si sarko tombait au soir du 06 MAI
S'il est vrai que les jeunes rêvent un peu trop en pensant à un changement radical cela n'empêche pas que la chute de SARKO peut être déterminante pour l'histoire de l'afrique francophone. Quelques langues se délient de nos jours ,des consciences se réveillent alors restons dans la dynamique. PARLONS , CRITIQUONS ,DISONS NON QUAND IL LE FAUT , les choses finiront par changer
Quel ce peuple qui n'aspire jamais à un changement sous prétexte que celui qui est en face est trop fort ?
il est évident que les intérêts français ne vont pas changer en Afrique mais ce ne sera pas comme sous SARKO parce que ce dernier est foncièrement violent , méchant. Souvenez vous de ce qu'il a fait quand il était simplement ministre de l'intérieur dans les quartiers de France. En cinq ans faites la sommes des populations qu'il a endeuillé sur le continent Africain en complicité avec ce Aricano-massai (obama) et ce poltron de secrétaire général de de l'ONU
je termine en parlant de OUATTARA celui que SARKO a installé ici, les ivoiriens ont toujours dis qu'il était méchant et violent aujourd'hui on sait comment les ivoiriens les vrais sont muselés .
GISCARd n'est pas MITTERANT, lui non plus n'est pas CHIRAC et SARKO ne sera pas HOLLANDE si il est élue le 06 MAI prochain

DOUMBIA
Répondre

Bien vue et bien dit. vous saviez j'ai l'impression que nous sommes tombés sur la tête ce que vous venez dire n'ait rien d'autre que la vérité mais sache que bcp vont pas te comprendre.

Suy
Répondre

@SUY Kahofi
Je t’invite à suivre ce lien et tu verras comment deux pro-gbagbbo se sont acharnés sur moi
https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=423002057728352&id=100000556857885&notif_t=feed_comment