Je suis fidèle au poste et l’aventure se poursuit !

4 avril 2011

Je suis fidèle au poste et l’aventure se poursuit !

 

Suy kahofi, correspondant de presse et blogeur ivoirien

Voici quelques jours que je n’ai pas posté d’articles sur ce blog et je tiens à m’excuser auprès des internautes qui avaient pris l’habitude d’être au parfum de l’actualité de la Côte d’Ivoire au jour le jour via eburnietoday.mondoblog.org. Les choses sont allées très vite dans la marche des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire sur Abidjan. J’ai eu à peine le temps de le réaliser que toute la capitale avait sombré dans la violence. Pour moi qui me connectais à partir d’un point public à Internet il était difficile de continuer à partager mes analyses quotidiennes sur les réalités de la crise ivoirienne. Le silence fut long pour moi mais l’essentiel c’est que je suis de retour : le rythme risque de ne pas être le même pendant plusieurs jours je dois vous l’avouer ! De retour sur une note de tristesse liée à la situation de mon pays : j’aurais voulu qu’avec l’offensive des FRCI, Laurent Gbagbo se décide au nom des innocents qui tombent aujourd’hui à céder le pouvoir mais hélas ! La voix des armes à finalement pris le dessus sur la voix de la diplomatie après quatre mois de tractation. L’entêtement politique, les dérives messianiques et les mirages d’un complot international de l’ex-président ivoirien continue d’attiser les passions des irréductibles qui croient dur comme fer que la ‘’prophétie’’ fait du séplou l’empereur à vie de la Côte d’Ivoire. Le plus décevant c’est que l’ONUCI malgré les appels à répétition à jeter un regard sur la situation des droits de l’homme se plait aujourd’hui à rendre officiel le bilan de ses trouvailles macabres. 800 morts à Duékoué, 200 ressortissants CEDEAO tués à Guiglo, 135 corps dans un puits…Nous avons passé le cap de 1500 morts là où de nombreux chefs d’Etats d’Afrique avaient demandé depuis longtemps l’usage de la force pour mettre un terme aux souffrances des populations. Les fanfaronnades diplomatiques de l’Union Africaine ont poussé tout le monde à croire que le clan des refondateurs allait entendre raison : au fond la seule chose qu’ils voulaient qu’on leur dise c’est que Laurent Gbagbo est Président. Or personne n’a envie de le dire et même ses potes angolais et sud-africains ont fini par lui dire dégage !

De retour également sur une note de déception liée cette fois ci à un rendez-vous manqué : celui de mondoblog à Dakar. J’aurais bien voulu retrouver mes amis virtuels de la plate forme mais hélas ! Je n’ai pas pu me rendre à l’aéroport à cause de l’absence de transport en commun et même le voisin qui voulait s’aventurer dans la rue pour me rendre service a renoncé. La violence des combats de ce dimanche était telle dans mon quartier que je me suis raviser à sortir de la maison. Je suis déçu, oui triste de ne pas être à Dakar mais pour tous les amis qui y sont je vous prie de ne pas oublier la Côte d’Ivoire et de penser à ce peuple qui souffre. Je suis avec vous et pour tous ceux qui sont sur place retrouvez le point des nouvelles fraîches d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire avec SUY Kahofi sur le réseau synchronisé de Sen Communication, Radio Sud FM Dakar (98.5 Mhz) à 11 heures (édition inter), midi (page inter), 16 heures (édition inter), 18 heures (page inter) et 22 heures (page inter). Bonne vie à tous et bonne formation aux mondobloggeurs.

Suy Kahofi

Partagez

Commentaires

Jules
Répondre

Cher frère ouvre un peu les yeux, toute cette agitation occidentale contre Gbagbo me laisse perplexe. Vous semblez ignorer tous les actes déplorables posés par Ouattara dans ce pays.
Il ne peut pas prendre l'initiative de déclencher une guerre civile depuis 2002 et espérer avoir les ivoiriens par le nombres de morts et la terreur. GBAGBO a raison de résister.

Africain
Répondre

Courage Suy et surtout fais attention à toi. C'est un moment difficile que traverse la Côte d'ivoire. Vous êtes tous dans mes pensées et j'espère que cette crise trouvera rapidement une issue.

Courage!

Djib
Répondre

Cher King, c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai lu cet article. je te dis et et te repète, la souffrance des ivoiriens et ivoiriennes finira. Gbagbo s'en ira et très loin. Quant à toi brave Suy, tu te rejouiras dans peu de temps pour tout le travail abattu. tu seras fier de toi quand tu comprendras que tes articles portent écho à travers le monde. Tu as continué d'informer l'opinion nationale et internationale de chaque étape de la situation dans ton pays. Mais je suis bien attristé par l'attitude de cette communauté internationale deux poids deux mesures. Une communauté qui décide de frapper les forces de khadafi suite aux ménaces de celui-ci de foudroyer Benghazi. Mais la meme communauté bien qu'informé et témoin des agissements et des tuéries du clan Gbagbo se resoud en simple spectateur prèt pour compter les morts. Quel est donc leur mandat? spectateur?Pourquoi cette attitude? Pourquoi protéger les "Benghaziens" mais pas les ivoiriens? Cela m'amène à dire qu'il y a les "UN" et il y a les "AUTRES" comme on le dit chez nous. les autres étant ceux qui n'ont aucune ressource géostratégique. En tout cas King, bon courage et que Dieu protège la CI

Inoussa
Répondre

J apprecie ton raisonnement, cest bon, mais je dois franchement dire que ce nest pas arrive.
Te voila Ivoirien, ton pays sombre dans ce chaos...
Je change de perspective. Yako a tous ces freres et soeurs qui ont connu la tristesse a cause de ces evenements. Je vais droit au but. J e nesuis pas pro Gbagbo. Je me demande seulement, quelque soit la legitimite que la communaute international te donne, as tu reellement le droit de prendre le pouvoir par la force et ne pas considerer ceux qui tombent?
Pourquoi les gens veulent ils le pouvoir? Pour bien gerer ou our satisfaire un egoisme inavouable et maque sous le nom de service?
Si tu es pret a faire tomber des tete pour arriver au pouvoir, sera tu le dirigeant parfait? Je le doute fort.
Ya til une seule facon de servir son pays?
Il est grand temps que l Africain prenne conscience et comprenne sa place reelle. Il faudra redefinir la politique en Afrique. tot ou tart, tart ou tot
Encore, yako a tout mes freres et soeur. Lelephant a fais fausse couche

René Nkowa
Répondre

Du courage, Suy. Ce doit vraiment être compliqué de poursuivre sa mission dans un tel contexte. Je te tire mon chapeau pour ton travail.

J'espère que tu sera très bientôt des nôtres.

ASSOUMANE Habibou
Répondre

Bonsoir,
Je suis vraiment désolé pour toi de ne pas pouvoir particper à cette formation. Je suis sur que cet empêchement vous reserve une surprise heureuse. Moi je ne suis pas sélectionné, mais ça me fait mal que ces évenements t'ont bloqué au pays. J'aurais voulu que tu participe à la formation de Dakar pour que tu explques aux autres laureats ton secret, ton talent. Oui tu as un talent. Je t'assure tu partira loin. Crois seulement à ce que tu fais!

Kpelly
Répondre

Suy, tu ne peux pas imaginer combien j'ai été remonté en apprenant que tu n'as pas pu voyager, juste pour ces imbécilités de merde! Chiant, tout cela!
Du courage, nous n'oublions pas la Côte d'Ivoire, Dieu seul sait combien nous aimons ce pays si magnifique.
Cordialement

Les Mondoblogueurs
Répondre

Salut Suy
Nous sommes réunis à Dakar depuis ce matin et tous nous pensons à toi bloqué par la guerre. Si le conflit se termine assez vite peut-être pourras-tu rejoindre la formation mondoblog de Yaoundé. On croise les doigts.

Fode
Répondre

Nous sommes de coeur avec toi. J'espère que nous aurons l'occasion de se retrouver très prochainement. Du courage , du courage.....et bonne chance pour les BOBs

Suy
Répondre

Merci, je pense aussi à vous!

Dalass
Répondre

Frère excuse moi de te repondre mais je suis choqué que en temps que jeune tu refléchisse comme cela. le Président Ouattara est allé aux elections avec l'ex-Président Gbagbo la ou il l'a battu. c'est le peuple qui sait levé pour prendre de force la victoire de Ouattara. certe on ne l'a pas fait instantanement car nous avons assisté à 10 ans d'endoctrinage de Gbagbo et Blé Goudé et toute la Cote d'Ivoire savait que un plan macabre se preparait mais on n'etait loin d'un genocide planifier. alors s'il vous plaid LA COTE D'IVORE EST AU TRAVAIL. LA COTE D'IVOIRE EST AU TRAVAIL. si ça t'arrange pas fais comme mon cousin qui depuis 2000 s'est exilé parce qe Gbagbo ne l'arrangeait pas.@Inoussa

Suy
Répondre

Tu m'as lu mais à l'envers! Je ne suis pas ce que tu crois et si tu avais pris le temps de parcourir mon blog au lieu de t’attarder sur une phrase que tu as visiblement mal interprété tu comprendras que mon point de vue sur la crise est loin de ce que tu dépends dans ton commentaire!