Suy kahofi, correspondant de presse et blogeur ivoirien

Voici quelques jours que je n’ai pas posté d’articles sur ce blog et je tiens à m’excuser auprès des internautes qui avaient pris l’habitude d’être au parfum de l’actualité de la Côte d’Ivoire au jour le jour via eburnietoday.mondoblog.org. Les choses sont allées très vite dans la marche des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire sur Abidjan. J’ai eu à peine le temps de le réaliser que toute la capitale avait sombré dans la violence. Pour moi qui me connectais à partir d’un point public à Internet il était difficile de continuer à partager mes analyses quotidiennes sur les réalités de la crise ivoirienne. Le silence fut long pour moi mais l’essentiel c’est que je suis de retour : le rythme risque de ne pas être le même pendant plusieurs jours je dois vous l’avouer ! De retour sur une note de tristesse liée à la situation de mon pays : j’aurais voulu qu’avec l’offensive des FRCI, Laurent Gbagbo se décide au nom des innocents qui tombent aujourd’hui à céder le pouvoir mais hélas ! La voix des armes à finalement pris le dessus sur la voix de la diplomatie après quatre mois de tractation. L’entêtement politique, les dérives messianiques et les mirages d’un complot international de l’ex-président ivoirien continue d’attiser les passions des irréductibles qui croient dur comme fer que la ‘’prophétie’’ fait du séplou l’empereur à vie de la Côte d’Ivoire. Le plus décevant c’est que l’ONUCI malgré les appels à répétition à jeter un regard sur la situation des droits de l’homme se plait aujourd’hui à rendre officiel le bilan de ses trouvailles macabres. 800 morts à Duékoué, 200 ressortissants CEDEAO tués à Guiglo, 135 corps dans un puits…Nous avons passé le cap de 1500 morts là où de nombreux chefs d’Etats d’Afrique avaient demandé depuis longtemps l’usage de la force pour mettre un terme aux souffrances des populations. Les fanfaronnades diplomatiques de l’Union Africaine ont poussé tout le monde à croire que le clan des refondateurs allait entendre raison : au fond la seule chose qu’ils voulaient qu’on leur dise c’est que Laurent Gbagbo est Président. Or personne n’a envie de le dire et même ses potes angolais et sud-africains ont fini par lui dire dégage !

De retour également sur une note de déception liée cette fois ci à un rendez-vous manqué : celui de mondoblog à Dakar. J’aurais bien voulu retrouver mes amis virtuels de la plate forme mais hélas ! Je n’ai pas pu me rendre à l’aéroport à cause de l’absence de transport en commun et même le voisin qui voulait s’aventurer dans la rue pour me rendre service a renoncé. La violence des combats de ce dimanche était telle dans mon quartier que je me suis raviser à sortir de la maison. Je suis déçu, oui triste de ne pas être à Dakar mais pour tous les amis qui y sont je vous prie de ne pas oublier la Côte d’Ivoire et de penser à ce peuple qui souffre. Je suis avec vous et pour tous ceux qui sont sur place retrouvez le point des nouvelles fraîches d’Abidjan et de la Côte d’Ivoire avec SUY Kahofi sur le réseau synchronisé de Sen Communication, Radio Sud FM Dakar (98.5 Mhz) à 11 heures (édition inter), midi (page inter), 16 heures (édition inter), 18 heures (page inter) et 22 heures (page inter). Bonne vie à tous et bonne formation aux mondobloggeurs.

Suy Kahofi