Tag : laurent gbagbo

Procès Laurent Gbagbo, la presse ivoirienne en parle

Laurent Gbagbo et son dauphin dans le box des accusés

Laurent Gbagbo et son dauphin dans le box des accusés

Laurent GbagboCharles Blé Goudé, voici les deux noms les plus relayés ce jeudi par la presse ivoirienne et pour cause, c’est aujourd’hui que s’ouvre à La Haye le procès de l’ancien président ivoirien et du général de la rue indique Fraternité Matin. Pour Le Patriote, c’est le début de la fin, Laurent Gbagbo, l’ex-dictateur selon le confrère s’engage dans un marathon judiciaire où il risque au bas mot 30 ans de prison. Quant à Charles Blé Goudé l’agitateur, il va payer le prix fort (suite…)



Des assises complètement décalées : les « gbês » de tata Simone !

Simone Gbagbo juste avant son grand oral (AFP)

Simone Gbagbo juste avant son grand oral (AFP)

Ils se sont régalés les partisans de l’ex-première dame c’est sûr ! Eux qui ont fait le déplacement pour assister au one woman show de la dame de fer restée silencieuse depuis sa sortie de prison.

Dans le vocabulaire ivoirien, les « gbês » désignent les quatre vérités de quelqu’un. Et depuis le début du procès en assise de la crise postélectorale, de nombreux partisans de Laurent Gbagbo attendaient patiemment la comparution de l’ex-première dame. Comme annoncé, Simone Gbagbo était à la barre ce lundi 23 février 2015 pour son grand oral. Durant 50 minutes elle a ouvertement accusé la France, l’ONU et les troupes fidèles à Alassane Ouattara d’avoir mis la Côte d’Ivoire à feu et à sang. L’ex-première dame ivoirienne dit ignorer ce qu’on lui reproche.  Elle a exposé sa vision de la crise à la cour en faisant un speech digne d’un cours magistral dans un amphithéâtre. Malgré cet exposé, elle a essuyé une salve de questions venant de l’avocat de l’Etat de Côte d’Ivoire pendant plus de deux heures se montrant par moments dure dans ses réponses. (suite…)



Les assises complètement décalées (acte 2) : un héritier de Blaise Pascal à la barre !

L’ambassadeur Gnamien Yao conseiller du président Laurent Gbagbo

L’ambassadeur Gnamien Yao conseiller du président Laurent Gbagbo

Comme le disait ma mère Mohou : « Aller à l’école c’est bien ! » Cela vous permet de savoir lire et écrire, mais surtout d’avoir des diplômes et d’être quelqu’un de bien, de grand et même d’incontournable dans la société. C’est encore plus important d’aller à l’école, car cela vous permet de rendre les choses très simples pour les personnes qui ne vous comprennent pas ou qui font semblant de ne pas vous comprendre. C’est l’exercice auquel s’est livré l’ambassadeur Gnamien Yao conseiller du président Laurent Gbagbo dans un passé récent. Dans le cadre du procès en assise de la crise, le diplomate s’est retrouvé à la barre pour se prononcer sur ses relations avec le président Gbagbo et son implication dans la crise. (suite…)



Revue de la semaine ivoirienne du 10 au 15 novembre 2014

AFFI vs GBAGBO : l’affiche du combat pour la présidence du FPI est connue

AFFI vs GBAGBO : l’affiche du combat pour la présidence du FPI est connue

Affi N’Guessan versus Laurent Gbagbo voici l’affiche de la future bataille pour la présidence du FPI note Le Figaro d’Abidjan. Une candidature de l’actuel président du FPI qui se justifie par le fait que Laurent Gbagbo depuis sa cellule à La Haye ne peut conduire le FPI vers des lendemains meilleurs indique Affi N’guessan à la une du quotidien Notre Voie. Le siège du FPI était en fête ce mercredi 12 novembre 2014 lors du dépôt de la candidature d’Affi N’guessan. Une fête populaire qui n’a pas réussi à masquer l’atmosphère électrique tient à rappeler Le Nouveau Réveil. (suite…)



CPI, keep our Gbagbo !

Laurent Gbagbo sera finalement jugé par la CPI

Laurent Gbagbo sera finalement jugé par la CPI

Despote et dictateur pour les uns, démocrate et homme épris de dialogue pour les autres, la personne de Laurent Gbagbo continue de susciter la controverse au sein de la population ivoirienne bien qu’il soit détenu à La Haye. Ses partisans espéraient ardemment sa libération quand ses détracteurs voulaient le voir couler pour de bon. Finalement les prières des opposants au « Woody de Mama » ont porté dans la mesure où Laurent Gbagbo sera bien jugé par la CPI.

Pendant que le Rassemblement des Républicain se félicite de cette décision comme s’il s’agissait d’une victoire politique, de nombreux Ivoiriens (pas forcément militants du FPI) estiment que le processus de réconciliation nationale et le dialogue politique risquent de prendre un coup. La raison est toute simple : (suite…)