Catégorie : Non classé

Les 300 millions de David Guetta pourraient changer beaucoup de choses

300 millions pour 30 minutes de mix

300 millions pour 30 minutes de mix

Pour souffler sa 20ème bougie, Orange, l’opérateur de téléphonie mobile qui compte certainement le plus grand nombre d’abonnés en Côte d’Ivoire a décidé de s’offrir le DJ français David Guetta. Coût du spectacle : 300 millions…dans un pays où ce montant aurait pu changer beaucoup de choses.

 » La vie change avec Orange  » ! Mais il est clair que pour ce 20ème anniversaire très peu de chose risque de changer réellement avec la tournure que prennent les évènements. Pour nous autres clients de l’entreprise de téléphonie mobile, cette célébration aurait dû être un moment où Orange se rapproche davantage des populations ivoiriennes en mettant en avant son caractère d’entreprise citoyenne. Loin de s’inscrire dans cette logique, les dirigeants s’inscrivent, une nouvelle fois, sous l’angle de l’amusement et de la distraction. Décidément dans ce pays, toutes les entreprises (ou presque) aiment bien dépenser dans des futilités au lieu d’investir sur des projets porteurs de changement. (suite…)



Guillaume Soro : un « retour » en force dans la case ?

Guillaume Soro choisi par Alassane Ouattara au nom du RDR pour la présidence de l’Assemblée Nationale

Guillaume Soro choisi par Alassane Ouattara au nom du RDR pour la présidence de l’Assemblée Nationale

Il y a tout juste 48 heures, certains écrits indiquaient que Guillaume Soro était personae non grata à la rue Lepic. Le président de l’Assemblée Nationale vient de montrer de la plus belle des manières qu’il reste un acteur incontournable au sein du Rassemblement des Républicains.

Le 11 avril 2016 le président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro a reçu une délégation de la jeunesse du Rassemblement des Républicains (RJR). Une démarche voulue par la présidence de ce mouvement et qui s’inscrit dans son action d’œuvrer pour un parti plus unifié. Les jeunes du RDR ont décidé d’aller vers les cadres du parti pour exposer leur vision et surtout leurs préoccupations. Lors de cette rencontre, Guillaume Soro a longuement écouté la jeunesse de son parti et a décidé de faire sienne ses préoccupations. Le RJR est notamment revenu sur la faiblesse de ses moyens pour dérouler son programme d’action. Le président de l’Assemblée Nationale a donc décidé de répondre à l’appel de ses pairs en procédant à un don ce 26 mai à la rue Lepic. (suite…)



Les bourgeois de la société civile ivoirienne

L’espoir d’une société civile forme reste une utopie (crédit photo Ange Baïmey)

L’espoir d’une société civile forte reste une utopie (crédit photo : Ange Baïmey)

La société civile est, par essence, le domaine de la vie publique organisée autour du volontariat et qui affiche une autonomie réelle face à la gestion politique d’un Etat. Elle regroupe les organisations non gouvernementales et les organisations à but non lucratif. Plusieurs acteurs se retrouvent donc au sein de la société civile. Nous citerons au-delà des défenseurs des droits de l’homme, les journalistes, les cyber-activistes, les blogueurs, les mouvements de jeunesse etc. En Côte d’Ivoire le mot société civile, loin d’épouser cette définition première, est aujourd’hui un conglomérat d’organisations qui fonctionnent bien plus comme des entreprises que de véritables ONG. La preuve : au sein de ces organisations, le nombre de bénévoles sachant rédiger un projet et détailler le budget qui l’accompagne est plus élevé que ceux qui ont déjà lu en intégralité la déclaration universelle des droits de l’homme ! (suite…)



APSFD-CI forme les agents de crédit

Les agents de crédit à l’assaut du diplôme professionnel en microfinance

Les agents de crédit à l’assaut du diplôme professionnel en microfinance

La Côte d’Ivoire aura 19 candidats en lice pour le diplôme professionnel en microfinance le 31 mai prochain. Avant l’examen, les candidats ont été formés par l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI).

L’atelier de formation organisé du 3 au 20 mai s’inscrit dans le cadre d’une convention établie entre l’APSFD-CI et le Centre de formation de la profession bancaire de Paris (CFPB-France). Il s’agit de la 3ème formation du genre après les deux premières de l’année 2015. « Pour nous lancer dans ce processus de renforcement des capacités, nous sommes partis d’un constat : les agents de crédit qui sont un maillon essentiel de la microfinance avaient réellement besoin d’être formés » souligne Hervé Roland Kouassi, responsable de la formation à l’APSFD-CI. L’atelier qui s’est achevé le 20 mai avait donc un double objectif : préparer les candidats à un diplôme international très sélectif et au-delà les rendre plus efficace dans leurs activités de gestion quotidienne du crédit. (suite…)



Attaque terroriste de Bassam, fruit du laxisme du Gouvernement Ivoirien

Difficile de dire que le gouvernement a pris des dispositions pour protéger les ivoiriens (crédit photo AFP)

Voici plus de deux (2) ans que les groupes djihadistes ont clairement mis la Côte d’Ivoire sur la liste des pays qu’ils entendaient frapper. La raison est toute simple, le pays participe à la croisade anti-djihadiste mené au Mali sous la casquette de la France.

La Côte d’Ivoire est la base arrière de l’opération barkhane et c’est bien d’Abidjan que part la logistique française de l’opération. Malgré cette réalité le pays est resté très peu actif face aux menaces terroristes. Ces menaces proférées via les réseaux sociaux et relayé par de nombreux médias n’ont pas fait réagir le gouvernement ivoirien. La bande à Ouattara n’a jamais évoqué l’existence d’un plan concret de lutte anti-terroriste malgré l’arrestation de djihadistes sur le sol ivoirien. Un laxisme inexplicable alors que plusieurs spécialistes avaient déjà indiqué que les djihadistes étaient dans une logique d’extension de leur « Kalifa ». (suite…)