Catégorie : Yes! Youth can!

Les jeunes se forment sur la réforme constitutionnelle

Professeur Martin Bléou et Docteur Kouao Geoffroy Julien face aux jeunes activistes

Professeur Martin Bléou et Docteur Kouao Geoffroy Julien face aux jeunes activistes

La Côte d’Ivoire doit se doter d’une nouvelle Constitution avant la fin de l’année 2016. Afin que les jeunes ivoiriens puissent opérer un vote éclairé, une ONG de jeunesse a organisé un meet-up à leur intention.

Le Centre ESD a réuni ce 1er octobre des blogueurs, des jeunes de la société civile et des partis politiques (pouvoir et opposition) pour s’informer sur le processus de réforme constitutionnelle et discuter du contenu de l’avant-projet de loi portant Constitution de la République de Côte d’Ivoire. La session de formation qui réunissait 25 participants a été animé par deux conférenciers bien connus pour leur prise position dans le débat sur la réforme constitutionnelle. Il s’agit du Professeur Martin Bléou et de Docteur Kouao Geoffroy Julien. (suite…)



Les blogueurs s’engagent contre le terrorisme

Les jeunes ont répondu présent à l’invitation de l’UNBCI

Les jeunes ont répondu présent à l’invitation de l’UNBCI

Un mois après l’attentat terroriste de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire, l’Union Nationale des Blogueurs de Côte d’Ivoire (UNBCI) et son partenaire, la Fondation Konrad Adenauer, ont organisé une conférence publique. L’objectif de cette rencontre était de susciter le débat autour du rôle des nouveaux médias dans la lutte contre le terrorisme, c’est autour de ce thème qu’une centaine de jeunes étudiants ainsi que des acteurs influents du web et de la société civile se sont réunis la semaine dernière.

Dans son discours de bienvenue, le vice-président de l’UNBCI, Marck Anderson Amani, a indiqué que cette conférence était une modeste contribution de l’Union des bloggueurs à la lutte contre le terrorisme. Une action encouragée et saluée par la Fondation Konrad Adenauer dont la représentante, Madame Elke Erlecke, a souligné que le terrorisme est aujourd’hui devenu un phénomène mondial auquel tous les pays sont exposés. Il est donc important que toutes les forces vives s’engagent dans le processus de sensibilisation des populations et notamment les jeunes.

Plusieurs conférences ont eu lieu, parmi lesquelles « les organisations terroristes dans le monde et leurs ramifications en Afrique« . Au cours de cet exposé, il a été question de la naissance des groupes terroristes et de leur évolution dans le monde mais aussi des spécificités africaines du terrorisme. Chiffres à l’appui, l’animateur a indiqué que les groupes terroristes ont aujourd’hui les moyens de recruter en masse les jeunes, il est donc important de les protéger à travers une meilleure sensibilisation, les jeunes sont en effet les cibles les plus exposées au recrutement des groupes djihadistes. Ensuite nous avons tenté de répondre à la question suivante : « comment protéger la jeunesse ivoirienne du recrutement des groupes terroristes ?« . Il ressort de cet exposé  que l’éducation et la sensibilisation des jeunes sont les seuls leviers de la lutte contre le terrorisme. Cette lutte passe aussi par des solutions concrètes contre le chômage, car 40% des jeunes recrues des groupes terroristes rejoignent les rangs du « califat » pour des raisons économiques. La jeunesse non éduquée, désoeuvrée et en quête d’identité est la plus fragile et la plus susceptible de rejoindre les causes terroristes. C’est la raison pour laquelle les autorités ivoiriennes doivent promouvoir d’avantage de meilleures politiques d’emploi jeunes. Un autre exposé a développé le thème suivant :  « que diffuser sur les réseaux sociaux en situation d’attaque terroriste ? » en insistant sur le fait que les questions d’éthique, de déontologie et de respect de la dignité humaine doivent guider les actions de tout bon acteur du web qui souhaite diffuser une information en situation d’attaque terroriste. Il faut avant tout recouper l’information et la vérifier avant de la proposer au public.

Les blogueurs et cyber-activistes présents ont tous conclu qu’ils ont un rôle important à jouer dans la lutte contre le terrorisme. La sensibilisation contre ce fléau passe en effet par internet et les réseaux sociaux, et chacun peut apporter une contribution.

SUY Kahofi



Les jeunes ivoiriens sensibilisés sur les dangers de la migration clandestine

La migration clandestine expliquée par Grégoire Déniau et Guillaume Martin

La migration clandestine expliquée par Grégoire Déniau et Guillaume Martin

Une conférence autour de la question de la migration irrégulière a eu lieu ce 24 mars à l’initiative de la Direction générale des Ivoiriens de l’extérieur du Ministère de l’intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur. Une rencontre qui a permis de présenter les dangers que doivent affronter les volontaires au départ.

Choisir de partir loin de sa terre natale pour des raisons économiques, politiques ou pour des besoins de formation n’est pas en soi une mauvaise chose. Cependant, c’est la voie que choisi le volontaire au départ qui pose par moment problème. Partir pour l’Europe, les Etats-Unis ou le Canada est devenu une obsession pour de nombreux jeunes africains qui n’hésitent pas à choisir la voie de la clandestinité pour réaliser leur rêve. Les dangers qu’ils courent sur les routes de la migration irrégulière sont importants et il était bon que la jeunesse ivoirienne puisse le savoir. C’est la raison pour laquelle la Direction générale des Ivoiriens de l’extérieur et son partenaire la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté ont réuni les jeunes autour du thème : « les dangers de la migration irrégulière et le mythe du transit« . (suite…)



L’UNBCI célèbre les femmes ivoiriennes

L’UNBCI était aux côtés des femmes

L’UNBCI était aux côtés des femmes

A l’image de tous les pays du monde, la Côte d’Ivoire a célébré ce 8 mars la journée internationale de la femme. Une journée marquée à l’UNBCI par une série d’activités à l’endroit des femmes.

L’Union nationale des blogueurs de Côte d’Ivoire a décidé de marquer à sa manière la 39ème édition de la journée internationale de la femme. L’union a décidé de s’approprier le thème national de cette célébration. « Autonomisation de la femme : défis et opportunités pour l’épanouissement de la famille » devait transparaitre dans l’action des blogueurs et bloggeuses. C’est la raison pour laquelle l’UNBCI depuis près d’une semaine s’est mise aux couleurs de la femme ivoirienne. L’union a lancé un concours d’articles de blog pour magnifier les femmes ivoiriennes. Un concours qui permit d’apprécier des textes de très belle facture. Le jury à l’unanimité a décerné le premier prix de ce concours au blogueur Max Tan pour son texte « humaine trinité, poème à la femme« . (suite…)



PEACE-CI et OSIWA tweetent pour des élections apaisées

Le bloggeur doit être un acteur de paix

Le bloggeur doit être un acteur de paix

La Plateforme des organisations de la société civile pour des élections apaisées, crédibles et équitables en Côte d’Ivoire (PEACE-CI) et son partenaire OSIWA (open society initiative for West Africa) ont organisé ce 21 octobre un tweet-up autour du thème « l’engagement du citoyen web 2.0 en période électoral : cas de la Côte d’Ivoire ».

Le thème du tweet-up a été décortiqué par Fernand Dedeh journaliste-blogueur, ancien chef du service sport de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI). Les deux (2) heures de débat ont permis de discuter de l’apport et des limites de l’usage des réseaux sociaux en période électorale. Dans le vocabulaire du web, un tweet-up est un rassemblement d’utilisateurs du réseau social Twitter (twitterers). (suite…)