La formation pour relancer le tourisme ivoirien

Les acteurs des médias informés sur les métiers sur les métiers de l’hôtellerie et du tourisme

Les acteurs des médias informés sur les métiers sur les métiers de l’hôtellerie et du tourisme

Jumia Travel et son partenaire l’École Hôtelière de Grand Bassam (EHB) ont marqué la Journée Internationale du Tourisme par une conférence sur l’importance de ce secteur économique pour la Côte d’Ivoire. Une trentaine de professionnels des médias ont participé à l’évènement.

« L’importance de la formation dans le développement du tourisme et de l’hôtellerie en Côte d’Ivoire« , voici le thème retenu par Jumia Travel pour la conférence de ce 27 septembre à École Hôtelière de Grand Bassam. Ce thème cadre en tout point avec les besoins de la Côte d’Ivoire au niveau de la promotion du tourisme. En effet, après une longue décennie de crise, la Côte d’Ivoire renoue depuis 6 ans avec la normalité et une relative stabilité, faisant du pays une nouvelle destination pour les curieux du monde. Il faut donc un secteur du tourisme dynamique pour satisfaire ceux qui choisissent la destination Côte d’Ivoire a indiqué Akim Serhani directeur général de l’École Hôtelière de Grand Bassam (EHB). Le dynamisme de la filière tourisme repose en grande partie sur la formation et c’est la raison pour laquelle l’EHB a été créée.

Présentant les atouts, les missions et les formations offertes par l’École, Akim Serhani a montré l’importance d’avoir des cadres de qualité dans le domaine tourisme. Du serveur au directeur général d’un complexe hôtelier en passant par le cuisinier, chaque acteur doit avoir une parfaite maîtrise de ses tâches. Les métiers de l’hôtellerie et du tourisme s’apprennent et la Côte d’Ivoire fait office de référence en Afrique de l’Ouest.

« L’École Hôtelière de Grand Bassam (EHB) est la première école en Afrique de l’ouest qui offre une formation supérieure aux métiers du tourisme et de l’hôtellerie avec à la clé un Bachelor sous licence de l’Ecole Hôtelière de Genève » souligne Akim Serhani.

Les jeunes et les cadres opérant dans le secteur peuvent donc se former et se recycler sans toutefois quitter la Côte d’Ivoire car les besoins pour satisfaire les touristes sont importants. La Côte d’Ivoire a un potentiel touristique qui mérite d’être exploité et valorisé a indiqué pour sa part Aïssy Cynthia. Dans son exposé sur « Les nouveaux métiers du web dans le tourisme et l’hôtellerie », la directrice pays de Jumia Travel est longuement revenue sur le fait que le web apporte une valeur ajoutée non négligeable à la croissance du tourisme. Le secteur doit réussir sa migration vers le numérique pour toucher une cible plus grande et plus exigeante. Réseaux sociaux, application mobile, call center, service de suivi et de satisfaction clientèle online…voici autant de produits qui peuvent améliorer la visibilité d’un hôtel mais aussi du tourisme dans un pays.

« Jumia Travel acteur du tourisme en Côte d’Ivoire utilise déjà ces solutions pour proposer des services innovants à sa clientèle et ainsi contribuer à la promotion des potentialités touristiques de la Côte d’Ivoire » a indiqué Aïssy Cynthia.

Au terme de la conférence, les intervenants ont conclu que plusieurs facteurs entraient en ligne de compte dans la redynamisation du tourisme en Côte d’Ivoire. Au-delà du critère premier de la stabilité et de l’amélioration du climat sécuritaire, le tourisme repose sur la mise en valeur du potentiel de la Côte d’Ivoire par une excellente formation des acteurs du secteurs et une diversification des offres touristiques.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.