Abidjan aux couleurs du Jazz avec la BICICI

Mina Agossi annonce les couleurs du festival "Abidjan Jazz by BICICI"

Mina Agossi annonce les couleurs du festival « Abidjan Jazz by BICICI »

La série de concerts marquant la 5ème édition du festival « Abidjan Jazz by BICICI » a débuté ce 3 juin à l’espace Latrille Events. Pour ce premier rendez-vous, Mina Agossi était face aux amoureux du Jazz.

L’objectif que s’est assigné la BICICI en initiant le festival « Abidjan Jazz by BICICI » est de réaffirmer l’engagement de la banque à promouvoir les arts et la culture en Côte d’Ivoire. C’est une manière pour la banque de se rapprocher encore plus de ses clients et surtout de les célébrer à travers une passion commune : le Jazz. Et du Jazz, il y en a eu ce vendredi pour les oreilles, les yeux et le corps ! Les amoureux de ce rythme musical né à la fin du XIX siècle en Louisiane (Nouvelle-Orléans) ont fait le déplacement pour apprécier un beau live. Yao Kouassi, le directeur général adjoint de la BICICI a indiqué que le festival de Jazz devient une habitude que la banque installe avec ses partenaires. D’ailleurs, les filiales de la BNP-Paribas « dupliquent » aujourd’hui cet évènement dans plusieurs autres villes comme Dakar ou Conakry. Pour l’année 2016, la BICICI offre aux Ivoiriens trois noms bien connus de la scène Jazz africaine. Il s’agit de la franco-béninoise Mina Agossi, le chanteur et instrumentiste ivoirien Luc Sigui et le batteur et percussionniste émérite Paco Sey.

Mina Agossi ouvre le bal

Conformément au calendrier communiqué au public abidjanais par les organisateurs du festival « Abidjan Jazz by BICICI », Mina Agossi était sur scène ce 3 juin. Avant la prestation de la chanteuse, Eva Sita – un espoir certain du Jazz ivoirien – était en levée de rideau pendant une bonne vingtaine de minutes. La jeune chanteuse a captivé le public avec des reprises de grands classiques du Jazz. Elle a certainement surpris plus d’un avec une reprise très jazzy du célèbre tube Batonga de la triple Grammy Award Angelique Kidjo. Juste après Eva Sita, Mina Agossi a entrainé le public dans une longue et passionnante balade musicale avec une voix tantôt forte et roc, tantôt douce et câline pour partager sa passion du Jazz à travers ses compositions. C’est un premier concert réussit de l’avis Tony Kouassi la voix du Jazz sur les antennes de Radio Côte d’Ivoire. Le critique espère que la suite du festival sera tout aussi passionnante. Elle le sera certainement avec les deux autres affiches annoncées lors du lancement du festival « Abidjan Jazz by BICICI ». En effet, ce 10 juin Luc Sigui sera en prestation et le Paco Sey Group suivra le 17 juin pour le bonheur des jazzmen mais aussi des jazzwomen de Baby !

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.