L’Afrique connectée se donne rendez-vous à Abidjan

Les membres du comité scientifique lors de la conférence de presse

Les membres du comité scientifique lors de la conférence de presse

Après une première édition qui aura mobilisé plus de 5 000 participants, Mandingo et la RTI remettent le couvert avec la seconde édition de l’Africa Web Festival. Une rencontre du numérique qui enregistre plusieurs innovations pour l’année 2015.

Les membres du comité scientifique et ceux du comité d’organisation de l’Africa Web Festival ont animé ce 25 septembre une conférence de presse à l’Hôtel Palm Club Abidjan-Cocody. L’objectif de la rencontre avec les acteurs des médias était de présenter l’évènement prévu les 3, 4 et 5 décembre prochain à Abidjan. Après une première édition qui se voulait exploratoire, l’Africa Web Festival consacre en 2015 sa volonté d’être une rencontre qui se pérennise. Cette logique s’inscrit dans la vision première de Mariam Sy Diawara, fondatrice du festival. Selon Sacko Hamed, conseiller du ministre des TIC et président du comité scientifique, « la deuxième édition du festival numérique africain se tiendra autour du thème : l’énergie, les villes et les transports au service de l’Afrique ». C’est donc autour de ce thème qui cadre réellement avec les besoins de développement du continent que vont se greffer les activités du festival. Panels, expositions, concours de développement d’application et réalisation audiovisuelle seront au cœur du festival. Aussi le président du jury Samba Koné a invité les jeunes à produire des applications et contenus en lien avec le thème de l’année 2015. Il a aussi indiqué que le festival sera un tremplin de la créativité au-delà du thème retenu.

Au compteur des innovations, l’Africa Web Festival 2015 permettra d’avancer dans la réflexion autour de l’implantation de la Maison du numérique en Afrique. Ce projet comprendra entre autres une école permanente, innovante et adaptée à la formation des jeunes qui produira des entrepreneurs qualifiés et les accompagnera dans le circuit du travail. La Maison du numérique c’est aussi un Institut de recherche sur l’économie du savoir et la société du numérique en Afrique. L’Africa Web Festival 2015 est donc lancé et il sera le rendez-vous de la réflexion sur le numérique et son impact sur le développement socio-économique de l’Afrique. Alfred Dan Moussa le président du comité d’organisation a donc invité tous les acteurs, les blogueurs, les professionnels des médias, les entrepreneurs web et chaque citoyen à s’approprier l’événement afin qu’il soit une réussite.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.