L’ambassadeur ivoirien aux Nations unies chassé !

Bafétigué Ouattara pourra aisément poursuivre ses petits vols auprès de son mentor

Bafétigué Ouattara pourra aisément poursuivre ses petits vols auprès de son mentor

La gabegie, le vol institutionnel, les délits d’initiés, le racket et la fraude érigés en modèle de gouvernance par Alassane Ouattara ne finiront jamais de ternir l’image de la Côte d’Ivoire. A force de couver les malversations de ses proches, le numéro un ivoirien ne fait que conduire la Côte d’Ivoire de scandale en scandale.

Coup dur pour la diplomatie ivoirienne à quelques semaines de la présidentielle dans le pays. Bafétigué Ouattara l’ambassadeur ivoirien a été vidé de l’ONU et sommé de quitter le territoire américain dans les plus brefs délais. Ce dernier ne devra plus être au pays d’Obama au moment de la prochaine Assemblée générale prévue du 12 au 17 septembre prochain. De mémoire d’Ivoirien jamais la Côte d’Ivoire n’a été autant humiliée aux Nations unies depuis son accession à son indépendance. Bafétigué Ouattara l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire au sein de l’institution est désormais persona non grata à la maison de verre de New York.

L’affaire refait surface et fait la Une du quotidien ivoirien Le Nouveau courrier dans son édition du 7 septembre. Selon un rapport d’enquête du 20 août 2014, une enquête diligentée par la division des investigations du Bureau des services de contrôle interne (BSCI) de l’ONU le diplomate s’est rendu coupable de racket, d’extorsion de fonds et de corruption. Les faits qui lui sont reprochés remontent à l’époque où la Côte d’Ivoire devait fournir des éléments pour les contingents des casques bleus à Haïti. Bafétigué Ouattara va installer une grosse machine de racket et soutirer plusieurs milliers de dollars aux éléments ivoiriens qui souhaitaient intégrer les troupes onusiennes au nom de la Côte d’Ivoire. Le plus grave dans l’affaire, c’est que les autorités ivoiriennes ont tout fait pour couvrir ce diplomate véreux, alors que les preuves matérielles de son forfait ont été présentées. Comme pour montrer tout son mépris envers BSCI et à travers lui l’ONU, le régime Ouattara va nommer Bafétigué Ouattara comme son représentant permanent en dépit de ce scandale de corruption. Cette décision est intervenue après le limogeage du titulaire du poste, Youssoufou Bamba, qui a payé pour sa trop grande honnêteté et son manque de soutien au culte de la corruption.

Voici un nouveau scandale qui vient faire mentir Alassane Ouattara qui s’est toujours présenté comme un promoteur et défenseur de la bonne gouvernance. Comment peut-on être apôtre du respect de la chose publique et s’entourer de petits voleurs qui en rien n’honorent la Côte d’Ivoire ? Les mensonges au peuple ivoirien pendant cinq ans sont en train de céder la place à la place à la vérité. Alassane Ouattara a été restera toujours le chef de fil d’un régime composé d’hommes et de femmes de peu de foi qui se servent au lieu de servir la Côte d’Ivoire.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.