Revue de la semaine ivoirienne du 29 au 04 juillet 2015

Aïchatou Mindaoudou et l'ONUCI restent en Côte d'Ivoire pour un nouveau mandat

Aïchatou Mindaoudou et l’ONUCI restent en Côte d’Ivoire pour un nouveau mandat

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a décidé de proroger et de renforcer le mandat de l’ONUCI à travers la résolution 22-26 adoptée le 25 juin dernier souligne Le Patriote. Cette résolution proroge donc le mandat de l’ONUCI jusqu’au 30 juin 2016. Le mandat de la mission onusienne en Côte d’Ivoire ne change pas foncièrement. C’est un mandat qui repose toujours sur la protection des civils rappelle La Matinale. L’ONUCI continuera d’accompagner les autorités ivoiriennes dans la finalisation du processus de DDR et celle de la réforme du secteur de sécurité. A cela s’ajoute le renforcement des actions en matière de protection des droits de l’homme et l’accompagnement du processus électoral conformément aux requêtes du Gouvernement ivoirien conclu Fraternité Matin. Le mandat de l’ONUCI est prorogé et avec celui de la représentante du secrétaire général des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Aïchata Maindaoudou contrairement aux rumeurs ne quittera donc pas à Abidjan indique L’Inter qui souligne que c’est durant une audience au palais Présidentiel que la numéro 1 de l’ONUCI l’a annoncé au Président Alassane Ouattara. Ce dernier a aussi souligné sa volonté d’instaurer un dialogue direct avec l’opposition. Faut-il y croire ? Le Nouveau Courrier doute de la sincérité d’Alassane Ouattara qui après avoir passé 4 ans à ignorer l’opposition veut soudainement ouvrir le dialogue. Ouvrons le chapitre de la sécurité avec l’opération anti-terroriste au sud-Mali et les premiers combats pour l’armée ivoirienne. Au ton belliqueux des djihadistes dans le sud du Mali, l’armée a décidé cette semaine de répondre par la force souligne Le Jour Plus. Les soldats maliens appuyés par leurs homologues ivoiriens et ceux de l’ONU ont lancé une opération de ratissage autour de la localité de Fakola où une attaque a été perpétrée le 28 juin sans faire de victimes. Les djihadistes ont pris le contrôle de la ville situé à 20 kilomètres de la frontière ivoirienne, brulant et saccageant plusieurs bâtiments avant de battre en retraite tient à rappeler Soir Info qui sur la question barre sa une avec ce titre : « l’armée ivoirienne lance l’assaut jusqu’au Mali ». L’opération de ratissage qui intervient après les menaces proférées contre la Côte d’Ivoire et la Mauritanie a fait trois (3) morts dans le rang des djihadistes note L’Inter. Comme s’il était au parfum des 4 grands secrets de l’armée ivoirienne, Nord-Sud Quotidien annonce déjà que l’opération lancée par les FRCI a pour nom « Bordure de protection ». Côté bilan Le Quotidien d’Abidjan ne partage pas le chiffre de 3 morts, le confrère avance 7 tués, 4 assaillants pour ne pas dire djihadistes aux arrêts, sans oublier un important arsenal de guerre saisi. Le Mandat confirme aussi le bilan 7 tués non sans prendre le soin d’indiquer que les djihadistes se rapprochent sérieusement de la frontière ivoirienne. En fuite ils auraient pénétré dans la forêt de Sama s’inquiète le confrère. Il n’y pas le feu au lac rassure la confrérie des chasseurs traditionnels Dozo dont le chef s’exprime dans les colonnes du quotidien. En effet, il indique que Moussa Sanogo (alias Abou Khalid), le cerveau présumé de l’attentat de Misséni a été arrêtés par sa confrérie puis remis aux forces de l’ordre ivoiriennes. Les dozos disent donc avoir le secret pour vaincre Ansar Dine et compagnie.

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.