La Côte d’Ivoire vers une loi répressive sur le VIH-SIDA

La Côte d’Ivoire veut freine le SIDA par tous les moyens

La Côte d’Ivoire veut freine le SIDA par tous les moyens

C’est autour des années 1986 que le VIH-SIDA a fait son apparition en Côte d’Ivoire. Et malgré les ravages de cette pandémie au sein de la population, il a fallu attendre 2014 pour que l’Assemblée Nationale se penche sur un projet de loi portant régime de la prévention, de la protection et de la répression en matière de lutte contre le SIDA. Selon la ministre Raymonde Goudou Coffie en charge du porte-feuille de la santé et de la lutte contre le SIDA, ce projet de loi adopté le lundi 23 juin par la commission des affaires sociales et culturelles de l’Assemblée Nationale intervient dans un contexte particulier. Les efforts dans la lutte contre le SIDA en Côte d’Ivoire sont encourageants. En effet la Côte d’Ivoire est passée d’un taux de prévalence de 4,7 à 3,7% en 2012 selon l’enquête de démographie de la santé. La Côte d’Ivoire avance donc surement dans la lutte même si cela se fait timidement. Et le nouveau projet de loi aura pour mission de renforcer cet élan.

Avec plus de 440.000 cas de personnes infectées enregistrés en Côte d’Ivoire, l’objectif du projet de loi qui sera porté d’ici peu en plénière est surtout de protéger les personnes infectées et affectées par le VIH-SIDA. Les protéger des risques de nouvelles contaminations et de la stigmatisation car c’est bien là l’une des raisons pour lesquelles le SIDA continue de tuer ! Au-delà, la loi vient réglementer l’anonymat en matière de dépistage et de diffusion de l’information sur l’état de santé d’une personne infectée. Le projet de loi adopté à l’unanimité par les députés membres de la commission des affaires sociales et culturelles de l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire consacre la répression dans la lutte. Des peines privatives de liberté pour une transmission volontaire de 5 à 10 ans et jusqu’à 20 ans si les relations sont forcées.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.