Affaire Blé Goudé : pression ou requête de la CPI ?

Blé Goudé de la gloire à la déchéance ?

Blé Goudé de la gloire à la déchéance ?

Après le leader de la refondation, la justice internationale est toujours aux trousses des caciques de l’ancien régime en Côte d’Ivoire. Charles Blé Goudé le bouillonnant leader de la galaxie patriotique est de nouveau sur la sellette : la Cour pénale internationale le réclame et cette-fois ci les choses semblent sérieuses puisse qu’un délai pour présenter des observations a été accordé aux autorités d’Abidjan.

Un simple rappel pour les uns, une grosse pression pour les autres. Le communiqué émanant du juge unique de la chambre préliminaire 1 rappelant aux autorités ivoiriennes leur obligation de livrer Charles Blé Goudé fait la Une des quotidiens ivoiriens dans leur grand ensemble et alimente toutes les conversations sur le processus de réconciliation. On croyait l’affaire Blé Goudé rangée aux oubliettes que nenni ! La CPI tient visiblement à ce que l’ancien patron des jeunes patriotes soit livré pour répondre des faits qui lui sont reprochés.

En effet, la CPI a émis un mandat d’arrêt le 21 décembre 2011, mandat d’arrêt qui a été rendu public le 30 septembre dernier et qui a fait grand bruit au sein de la classe politique. Charles Blé Goudé en détention dans un lieu secret aurait selon la CPI engagé sa responsabilité pénale individuelle en tant que coauteur indirect pour quatre chefs de crimes contre l’humanité. Il s’agit de meurtres, de viols et autres violences sexuelles, actes de persécution et autres actes inhumains qui auraient été perpétrés entre le 16 décembre 2010 et le 12 avril 2011. Si dans sa première intention de se voir livrer Charles Blé Goudé le juge n’a fait mention d’aucun délai, il accorde aux autorités ivoiriennes la date buttoir du 13 janvier 2014 pour présenter leurs observations sur le cas Blé Goudé.

Le FPI (Front populaire ivoirien ) s’inquiète du sort du jeune leader qui tout comme Simone Gbagbo est dans le viseur de la CPI. Si les autorités ivoiriennes ont clairement affiché leur intention de ne pas livrer l’ex-première dame, le sort de Blé Goudé est incertain ! Plus actif lors de la crise, le parti refuse d’accepter une autre « déportation », celle de Blé Goudé vers La Haye, un acte qui selon les barrons du parti de Laurent Gbagbo risque de ralentir le processus de réconciliation. Attention à ne pas confondre les cas rétorque le régime Ouattara : le cas Blé Goudé ne saurait être comparé au dossier Simone Gbagbo, dossier pour lequel les autorités judiciaires ivoiriennes se sont dites compétentes pour trancher.

SUY Kahofi 

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.