Revue de la semaine du 5 au 10 août 2013

Le Chef de l’Etat Ivoirien lors du défilé militaire

Le Chef de l’Etat Ivoirien lors du défilé militaire

Bienvenu à cette revue de la semaine ivoirienne sur un air d’indépendance tcha-tcha et un vent de réconciliation ! 53 ans de la mère patrie ça se fête et à l’occasion de cette célébration les Ivoiriens ont eu l’opportunité non pas d’écouter un message à la Nation mais plutôt une interview à la Nation. Fraternité Matin revient sur le show d’Alassane Ouattara face à deux journalistes sur les antennes de la RTI première chaine. Le canard pro-gouvernemental publie l’intégralité de cette longue interview en insistant sur les passages forts principalement ceux touchant aux questions de Réconciliation, de la Nationalité, la Relance économique et la diplomatie. Morceau choisi de cette interview à lire dans Le Mandat « Mon souhait être candidat unique pour le RHDP », « pourquoi j’accepte les marchés gré à gré ». Autre morceau choisi à lire dans Le Patriote « Je veux aller vite » parlant de la relance économique, « 2014 j’augmente les salaires », « nous travaillons pour sortir les plus pauvres de la misère ». Ces promesses n’enchantent en rien le FPI, le parti fidèle à Laurent Gbagbo à tout simplement boycotté la fête nationale. Un acte que Maitre Doumbia Yacouba du MIDH, le Mouvement Ivoirien des Droits Humains qualifie d’inquiétant pour la construction d’un Etat de droit dans les colonnes de Nord-Sud Quotidien. Toujours au sujet de cette célébration, Dernière heure Infos nous laisse entendre qu’une nouvelle tentative de coup d’Etat a été déjouée au Palais présidentiel par les hommes du Ministre Hamed Bakayoko. Pendant que le pays célèbre son 53ème anniversaire, le FPI célèbre la libération de ces 14 détenus ; en témoigne la une des quotidiens proche de l’opposition. Le Démocrate nous indique que juste après sa sortie de prison Affi crache le feu ! En effet à la une du quotidien Le Temps le numéro 1 par intérim du parti annonce clairement qu’ils sont de retour pour redresser les politiques tordues du Président Ouattara. Pour Le Nouveau Courrier c’est l’heure de remobilisation qui vient de sonner et le parti de Gbagbo va encore faire peur. La preuve selon L’Intelligent d’Abidjan, Michel Gbagbo malgré son appel à la paix et à la réconciliation est déjà menacé, plusieurs pro-ouattara sont contre cette liberté provisoire, une rencontre cruciale sera organisée à Accra nous dit le confrère pour le retour des exilés. Quant aux FRCI qui ont élu domicile chez Michel Gbagbo, ils sont sommés de quitter sa résidence. Pour L’Inter et Le Quotidien d’Abidjan la liberté provisoire accordée aux pro-gbagbo n’est pas un cadeau. Le Président cède en réalité aux pressions internationales avec des menaces ouvertes de l’ONU via son secrétaire général et surtout des grandes puissances qui ont décidé de retirer leur soutient à Alassane Ouattara. C’est ici que s’achève cette revue de la semaine ivoirienne, A la semaine prochaine

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.