Guichet unique des formalités d’entreprise : quel impact sur l’économie Ivoirienne ?

Cérémonie d'Ouverture du guichet unique des formalités d’entreprise

Cérémonie d’Ouverture du guichet unique des formalités d’entreprise

Le guichet unique des formalités d’entreprise s’inspire de l’exemple sénégalais qui a fait école dans la sous région comme un puissant outil de réduction des tracasseries administratives dans le processus de création des entreprises. Rendre opérationnel un tels outil pour la Côte d’Ivoire est un grand pas dans l’amélioration du climat des affaires. Le nouveau guichet a été conçu avec et pour le secteur privé et il est situé au sein de l’Immeuble Djékanou Abidjan-Plateau. Fruit du Groupe CEPICI, son premier impact sur l’économie ivoirienne est sans commune mesure selon le Ministre d’Etat Gon Coulibaly. Il réduit le temps de création d’une entreprise de 32 à 2 jours ! Au-delà il permet aux investisseurs de gagner en temps et en argent car il centralise la quasi-totalité des services intervenant dans le processus de création d’une entreprise. En effet il regroupe des administrations publiques telles que la direction générale des Impôts, le Greffe du tribunal, le ministère du Commerce, la Caisse nationale de prévoyance sociale et prévoit accueillir des services de la compagnie d’eau, d’électricité et de téléphone.

Sur le bien fondé du guichet unique des formalités d’entreprise, Daniel Kablan Duncan le Premier Ministre Ivoirien souligne qu’il pourra booster de nouveau l’investissement privé en Côte d’Ivoire. « L’auto-investissement public qui était de 4% en 1997-1998 et avait atteint 6% en 1999-2000 est tombé à 3% du PIB en 2010 et 2,1% du PIB en 2011 avant de remonter fortement à 5,4% en 2012 » indique le Premier Ministre. L’objectif est de faire monter ce chiffre à un taux de 9% en 2015 pour réaliser l’impératif de la reconstruction et de la réconciliation. Attaché à un esprit de bonne gouvernance, le Gouvernement Ivoirien entend rassurer les investisseurs par le guichet unique des formalités d’entreprise. Cela s’impose car l’abondance des matières premières agricoles et minières, le libre accès au marché intérieur, le fort potentiel énergétique ne peuvent en aucun cas attirer des investisseurs si le climat des affaires est marqué par les lourdeurs administratives et la corruption. Le premier ministre ivoirien rassure, le guichet unique des formalités d’entreprise aura pour mission de lutter contre ces fléaux mais aussi de diversifier les acteurs économiques. « Les énormes capacités d’investissement dont sont porteurs les opérateurs privés Ivoiriens, africains, des autres pays d’Europe et du continent asiatique n’avait pas alors été pris en compte et reste à explorer et à comptabiliser. Il est à souligner que d’autres projets non-inscrits au PND (Programme National de Développement) 2012-2015 ont été présentés par le secteur privé International » précise Daniel Kablan Duncan. Tous ces projets pour être exécuté dans les années avenirs grâce à l’amélioration du climat des affaires et surtout dans la confiance que les investisseurs place en la Côte d’Ivoire et son fort potentiel économique.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.