Le CAP-2012 pour la Côte d’Ivoire est lancé !

 

Camp de réfugiers dans l'ouest de la Côte d'Ivoire

La question des réfugiers en Côte d’Ivoire demeure toujours préoccupante neuf mois après la fin de la crise post-électorale. C’est pour trouver une réponse immédiate et surtout durable à cette situation que le Bureau de Coordination de l’Action Humanitaire des Nations Unies OCHA, le Ministère Ivoirien en charge des affaires sociale et leurs partenaires se sont réunis ce 16 janvier à la salle de conférence du ministère des affaires étrangères pour procéder au lancement du Processus d’Appel Consolidé pour la Côte d’Ivoire. Ce projet humanitaire aura une durée d’un an et devra au bas mot mobilisé des ressources à hauteur de 173.089.333 dollars US. Cette somme doit répondre aux besoins de 186.000 personnes déplacées Internes et 161.061 réfugiers Ivoiriens dont 135.208 au Libéria.

Le lancement du CAP 2012

La cérémonie de lancement du CAP 2012 pour la Côte d’Ivoire a eu lieu ce lundi 16 janvier sous la présence effective de Mr Gilbert Kafana Koné ministre d’Etat, ministre de l’emploi, de la solidarité et des affaires sociales et de Mme Catherine Bragg la Sous-secrétaire Générale aux Affaires Humanitaires des Nations Unies et Coordinatrice Adjointe des Secours d’Urgence. Cette cérémonie a réunit les agences spécialisées des Nations Unies opérant en Côte d’Ivoire et les Ministères techniques Ivoiriens. Au cours de la série des allocutions, Gilbert Kafana Koné ministre d’Etat, ministre de l’emploi, de la solidarité et des affaires sociales a remercié les humanitaires et les ONG pour leurs actions divers en faveur des réfugiers et déplacés Ivoiriens. Il a surtout souligné la nécessité d’agir conjointement (Agences des Nations Unies-ONG-Etat de Côte d’Ivoire) pour être plus efficace sur le terrain. Il n’a pas manqué de situer le contexte dans lequel le CAP-2012 est lancé. « Le processus d’appel consolidé 2012, élément de planification stratégique et de mobilisation de ressources intervient dans un contexte d’amélioration significative de la situation humanitaire. Au titre des mouvements de population il convient de noter une légère baisse du nombre de personnes déplacées internes présents dans les sites d’accueil ainsi que celui des sites eux-mêmes. Il est à souligner des retours massifs organisés et spontanés de ces personnes dans leur milieu d’origine ». Malgré ces quelques embellies d’énormes problèmes sanitaires et socio-économiques persistent ! Le CAP-2012 se donc présente comme une réponse à ces besoins. N’Dolamb N’gokwe le Coordonnateur Humanitaire pour la Côte d’Ivoire après un exposé global de la situation humanitaire en Côte d’Ivoire n’a pas manqué de souligner les missions du CAP-2012. « Il s’agit d’abord d’identifier et de soutenir des solutions durables pour le retour volontaire des déplacés et des réfugiers, d’améliorer les conditions de vie et de protection des populations les plus vulnérables et finalement de réduire les risques de toute nouvelle crise ». Mme Catherine Bragg a précisé le contexte de sa mission non sans prendre le soin de souligné la nécessité de redoubler d’effort pour répondre aux besoins des réfugiers.

La mission humanitaire de Madame Bragg

Pour piloter le projet CAP-2012 et pour booster l’action humanitaire et remobiliser le gotha des donateurs et des partenaires au développement, Mme Catherine Bragg la Sous-secrétaire Générale aux Affaires Humanitaires des Nations Unies et Coordinatrice Adjointe des Secours d’Urgence séjourne en ce moment en Côte d’Ivoire. Elle aura un programme chargé fait d’échange avec les représentants des agences de l’ONU opérant en Côte d’Ivoire, les Ambassadeurs et surtout les autorités Ivoiriennes qui ont le leadership de l’action humanitaire en Côte d’Ivoire. « L’objectif de cette visite est d’évaluer la situation humanitaire neuf mois après la fin de la crise post-électorale, de sensibiliser les donateurs et le public sur les besoins et les défis restants ainsi que sur la nécessité d’un financement conséquent tout au long de l’année afin de permettre d’instaurer une réponse humanitaire solide qui contribuera à la stabilisation ». Mme Bragg durant son séjour effectuera une mission ce 17 janvier à Guiglo dans l’ouest de la Côte d’Ivoire avant d’achever sa visite le mercredi 18.

SUY Kahofi

 

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.