MACA : la case des mineurs opérationnelle

 

Les mineurs pourront aussi purger leurs peines en toute sécurité

Le Centre d’Observation des Mineurs de la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan) est opérationnelle depuis ce 31 Août. Après des travaux de réhabilitation et de rééquipement exécutés par la Fondation AMIGO le centre a été officiellement remis aux autorités judiciaires de Côte d’Ivoire. Ce centre a également bénéficié du soutien de l’ONUCI dans le cadre de ses projets à impact rapide. Les bâtiments ont donc été repeints, les cellules et les ateliers réhabilités ou rééquipés et l’objectif est d’assurer aux mineurs en situation de détention un cadre adapté à leur rééducation. Le délégué de la fondation AMIGO satisfait des travaux de réhabilitation nous explique pourquoi la fondation a choisi d’exécuter ce projet. « Après la crise nous nous sommes rendu compte qu’il était nécessaire de réunir les conditions pour que les enfants soient bien accueillis. Nous avons donc décidé de mettre l’équipement nécessaire à la disposition du centre pour que les enfants qui arrivent déjà soient bien traités et surtout protégés par les agents qui viennent travailler ici » souligne Hervincent Miguel.

Les agents du centre sont plutôt satisfaits dans l’ensemble car depuis 1980 que le Centre d’Observation des Mineurs de la MACA a ouvert ses portes c’est la première fois qu’il est réhabilité de la sorte. Ils précisent dans l’ensemble que le nouvel équipement pourra leur permettre de mieux encadrer les enfants. Les autorités judiciaires du pays étaient représentées à cette cérémonie de remise des locaux par le Directeur de Cabinet du Ministre de la Justice qui a saisi l’opportunité pour dire merci à la Fondation AMIGO et à l’ONUCI avant de faire cette doléance. « Nous souhaitons non seulement que ce centre soit en dehors de la prison mais qu’il y ait beaucoup d’autres centres pour accueillir ces enfant » a demandé Kodjo Foto. Le souhait du Directeur de Cabinet du Ministre de la Justice est réalisable mais devra s’inscrire dans le cadre d’un partenariat a estimé N’Dolam N’Gokoué codonateur humanitaire du système des Nations Unies en Côte d’Ivoire. « Je crois que dans ce type de projet on devait plutôt parler de partenariat à impact rapide parce que rien de tout cette action de réhabilitation n’aurait été possible sans ce partenariat rapide et efficace entre le Gouvernement, la Fondation AMIGO et le système des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Ce projet a été financé à plus de 10 millions de francs CFA par l’ONUCI.

SUY Kahofi

The following two tabs change content below.
Suy
Kahofi SUY est journaliste et formateur pour la Fédération Internationale des Journalistes Scientifiques. Il aime bien se définir comme un enfant de la radio. Son expérience s’est faite en grande partie grâce à ce média. Il fait ses premières armes sur les radios de proximité ivoiriennes puis décide de passer à une vitesse supérieure. Après une expérience enrichissante à SUD Fm, la première radio privée du Sénégal, il a passé 5 ans à la West Africa Democracy Radio, la première radio d’information continue pour l’Afrique de l’Ouest. Il découvre fin 2009 l’univers des blogs et de la presse en ligne grâce au Projet Avenue225. Très vite, il prend goût à l’écriture web et rejoint le projet Mondoblog où il anime un blog d’actualité sur la Côte d’Ivoire. NB : Ce que je dis sur ce blog n'engage aucun des médias avec lesquels je collabore.